La direction du “nouvel SFR” peaufine son image

Mobilité

Stratégie, chiffres, services, offres… Le PDG Frank Esser fait le tour du nouveau profil de son groupe après la fusion avec Neuf Cegetel.

Vingt ans après la création de la Société Française de Radiodiffusion (SFR), le groupe opérateur mobile franchit un nouveau cap avec l’intégration de Neuf Cegetel. Un rapprochement qui s’est échelonné sur une période finalement courte : neuf mois. Il est finalisé d’un point de vue capitalistique : “le nouvel SFR” dispose toujours de la même composition actionnariale depuis six ans (Vivendi à 56%, Vodafone à 44%). Mais il doit encore prendre ses marques en termes d’activités (mobile, Internet, tout IP) et de cibles clients (grand public, entreprises, vente de gros opérateurs).

En prenant en compte les chiffres d’affaires cumulées des deux entités, le nouvel ensemble pèse un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros, généré à 75% par les services télécoms grand public (9 milliards d’euros). “C’est le plus grand opérateur alternatif en Europe, devant des opérateurs historiques comme Belgacom ou Swisscom”, assure Frank Esser, PDG de SFR.

A l’occasion d’une conférence de presse organisée lundi en début d’après-midi à la Fondation Cartier (Paris XIVème), la nouvelle direction du “nouvel SFR” a fait un “point d’étape” (un site Internet en Flash a été ouvert sur ce thème). Elle assure avoir établi un projet d’entreprise avec “une centaine d’actions concrètes” pour faciliter l’intégration mais aussi défini “de nouvelles valeurs” et lancer des “services innovants” sur tous les écrans (PC, e-book, mobile, TV… ).

Les chiffres bruts permettent de mieux cerner le nouvel ensemble : au total, les forces cumulées de Neuf et SFR permettent d’aligner un total de 26 millions de clients (fixes et mobiles). Logiquement, on observe un net avantage à la base de clients mobiles (19,3 millions, dont 4,7 millions 3G/3G+) tandis que le bataillon de clients Internet haut débit et téléphonie fixe provient de l’héritage Neuf Cegetel (respectivement 3,8 millions de clients et 3 millions).

Le million de clients Illimythics d’ici la fin de l’année

Frank Esser a rappelé les produits à succès chez SFR : la clé Internet 3G + (100 000 clients à fin août) tandis que les Forfaits Illimythics qui tend vers du surf Internet et des services de données data (SMS, MMS… ) en mode illimité ont attiré 900 000 clients (“on dépassera le million d’ici la fin de l’année”, assure le PDG).

Plus tendance : les packs SFR/Eee PC d’Asus. plus de 60 000 Eee-PC ont été commercialisés par SFR à fin août. L’opérateur propose désormais une nouvelle version de cet ultra portable : l’Eee PC 901, doté de la 3G+ intégrée, d’une autonomie “pouvant aller jusqu’à 5h30” et équipé du nouveau processeur Intel Atom (disponible à partir du 8 octobre).

Pour l’avènement du nouvel SFR, il fallait une nouvelle identité visuelle. Jean-Marc Tassetto, directeur général en charge des activités grand public, a présenté le nouveau logo SFR un brin plus décalé dans le carré rouge jugé “plus invitant” et la nouvelle signature (“Et le monde est à vous”).

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur