La FFII s’inquiète de la normalisation de Microsoft Open XML

Mobilité

La Fondation appelle à voter non à la normalisation ISO du format de
Microsoft Office 2007.

La Fondation pour une infrastructure informationnelle libre (Foundation for a Free Information Infrastructure, FFII) s’inquiète de la prochaine norme internationale que pourrait accorder l’ISO (International Standard Organisation) au format de document Office Open XML (OOXML). Ce format défini par Microsoft a reçu la certification Ecma 376 en décembre 2006 de l’organisme de standardisation éponyme (European Computer Manufacturers Association).

Le vote final pour la norme internationale par l’ISO est attendu le 2 septembre 2007. « Si l’ISO entérine ce format, le marché sera verrouillé par ce monopole propriétaire, format breveté depuis des décennies, et payera le prix fort », estime Pieter Hintjens, président de la FFII, dans un communiqué.

La FFII reproche les risques d’absence d’interopérabilité du format avec les applications concurrentes. « Le problème le plus grave est la dépendance envers les brevets de Microsoft, qui bloquera l’interopérabilité, qui devrait pourtant être le seul objectif de cette nouvelle norme », ajoute le porte parole de la fondation.

26 000 signatures

Autrement dit, la FFII craint le renforcement de l’emprise monopolistique de Microsoft sur les formats de documents utilisés par des millions d’entreprises de part le monde et, surtout, la dépendance des utilisateurs vis-à-vis de la suite Microsoft Office. « La normalisation ISO de Ecma 376 dans son état actuel donnerait naissance à une norme internationale qu’aucun autre vendeur, à part Microsoft, ne pourrait complètement mettre en oeuvre », note GrokDoc, le Wiki du site Groklaw, « Et pour cette raison, Ecma 376 aurait pour effet de garantir à Microsoft un monopole exclusif sur la migration à l’identique des documents enregistrés depuis ces formats de fichiers du marché vers ceux de l’Ecma 376, un obstacle très conséquent au commerce international ».

OOXML est un format concurrent d’Open Document Format (ODF), un format développé par l’Oasis (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) qui a obtenu la norme ISO en mai 2006 et utilisé par nombre de suite bureautique dont OpenOffice (soutenu par Sun Microsystems). Pour ces raisons d’absence de garantie d’interopérabilité réelle, la FFII appelle à voter non à la normalisation de OOXML. « Ce format a de réels problèmes, qui doivent être corrigés avant, et non après un vote », estime son président. La Fondation annonce avoir recueilli 26 000 signatures en ce sens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur