La fièvre Linux continue

Cloud

Les actions de VA Linux, une firme spécialisée dans les serveurs sous Linux, ont cru de presque 700% le premier jour de leur cotation. Dans le même temps, le projet d’adaptation de Linux aux puces Itanium devrait recevoir l’appui des 4 principaux éditeurs de Linux.

VA Linux figure aujourd’hui au premier rang du classement des introductions en bourse les plus spectaculaires aux Etats-Unis. Avec 698% de hausse dès le premier jour, l’action de l’entreprise s’est littéralement arrachée et détrône TheGlobe.com (606% de hausse après la première séance). A l’ouverture du Nasdaq, le marché des valeurs de nouvelles technologies, le cours de VA Linux s’établissait même à près de 300 dollars, soit dix fois le prix de vente fixé par l’entreprise.

Après avoir évalué le prix de ses actions à 11 dollars, VA Linux avait fixé le cours d’introduction à 30 dollars devant l’importance de la demande. L’entreprise a pu lever 132 millions de dollars au lieu des 48 millions qu’elle espérait. Elle se retrouve d’un coup valorisée à 10 milliards de dollars, dont 35 millions appartiennent à Eric Raymond, l’un des gourous du logiciel libre. Dans la foulée, Corel, dont la version de Linux semble bien reçue, a vu son action grimper de 38%.

C’est notre confrère News.com qui le révèle, le projet Tillian d’adaptation de Linux aux futurs processeurs Itanium d’Intel devrait recevoir l’appui des quatres principaux éditeurs de distribution du logiciel. RedHat est entré par la petite porte après le rachat de Cygnus, membre de la coalition qui regroupe surtout des fabricants de composants et d’ordinateurs (Intel, Va Linux, SGI, HP, IBM etc.). SuSE, TurboLinux et Caldera devraient rapidement les rejoindre et étudier de près les Itanium dont Intel a commencé à livrer des échantillons.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur