La Freebox concurrencée par la Livebox

Cloud

Free a gagné 150 000 clients au premier trimestre 2005. Mais, à côté, les boîtiers multiplay de France Télécom se vendent bien.

(Rectification 04/05/05, à 11h50) En alignant 1,2 million d’abonnés haut débit à la fin du premier trimestre 2005, Free confirme sa position de premier challenger alternatif face à France Télécom (3,4 millions d’abonnés haut débit selon le dernier pointage effectué fin mars). Dans les trois premiers mois de l’année, le service d’accès du groupe Iliad recense 150 000 nouveaux clients haut débit. En termes de prospection, le taux de croissance est comparable à celui du premier trimestre 2004. L’objectif initial d’atteindre 1,5 million de clients haut débit d’ici la fin 2005 semble aisément à sa portée.

Mais la bataille est féroce pour attirer les nouveaux clients : Neuf Télécom assure de son côté séduire entre 30 000 à 40 000 nouveaux clients par mois. D’un point de vue haut débit, Free demeure en avance dans le domaine de l’ADSL 2+ qui ouvre à des débits de 20 Mbit/s par seconde dans les zones dégroupées (10 Mbit/s maximum pour les clients hors dégroupage). Désormais, la très grande majorité des clients de Free ? plus d’un million – sont équipés de la Freebox.

96 000 abonnés ont opté pour des chaînes payantes sur son bouquet de télévision par ADSL et 850 000 abonnés se servent de la téléphonie Freebox. Côté téléphonie, la base de clients de OneTel n’a pas bougé (350 000 clients facturés).

La Freebox battue par la Livebox ?

La petite surprise vient du côté de la ventes d’offres couplant un accès haut débit à un boîtier multiplay. Les deux principaux acteurs mènent deux stratégies distinctes : Free lie automatiquement les volets accès Internet et Freebox tandis que France Télécom dispose d’une offre dédiée autour de la Livebox dans sa gamme d’accès haut débit estampillée Wanadoo.

Sur le premier trimestre 2005, le service d’accès du groupe Iliad a vendu 150 000 offres liées à sa Freebox. En complément, il a converti 116 000 abonnés haut débit en clients Freebox sur la même période. Au total, rappelons-le, plus d’un million de clients du FAI ont dorénavant adopté la Freebox.

De son côté, France Télécom indique avoir “commercialisé” 182 000 Livebox [et non 416 000 comme précédemment indiqué] sur le marché français au cours du premier trimestre 2005. C’est une progression de 78% par rapport au quatrième trimestre 2004, qui permet à France Télécom d’afficher un total de 416 000 clients Livebox à fin mars 2005. Le prochain lancement du projet Armageddon, que Free présente comme la symbiose du triple play (voir édition du 3 mars 2005), fera-t-il basculer la tendance ?

Internet, pôle de croissance pour le groupe Iliad
Toujours au premier trimestre 2005, le groupe Iliad enregistre un chiffre d’affaires de 163,1 millions d’euros, en progression de 56% par rapport à la même période l’année dernière. 75% de son CA provient de ses activités consolidées liées à l’Internet.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur