La messagerie unifiée, moteur d’adoption de la VoIP

Mobilité

Le partenariat signé entre IBM et Cisco est caractéristique de la motivation principale des entreprises pour adopter la voix sur IP dans leur infrastructure de communications.

IBM annonce la signature d’un accord de partenariat avec Cisco et Captaris, un fournisseur de solutions de communication unifiée et de solutions professionnelles mobiles, afin de développer une nouvelle version d’IBM Lotus Domino. Celle-ci sera compatible avec leurs solutions de communication unifiée et ciblera à la fois les grandes et moyennes entreprises. L’objectif affiché est d’améliorer la productivité des utilisateurs en leur fournissant une interface unifiée pour gérer leurs clients de messagerie vocale et e-mail.

Le segment de la messagerie unifiée, qui devrait représenter 8 milliards de dollars d’ici à 2005, contre 453 millions de dollars en 2001 selon le Radicati Group, a de quoi attiser toutes les convoitises. Outre le partenariat conclu avec Cisco et Captaris, IBM s’est également associée à Avaya pour concevoir des solutions de messagerie unifiée.

Kevin Chestnut, directeur général de la division Logiciels de communication d’entreprise de Cisco, juge qu’une des premières applications que les entreprises adoptent une fois la mise en place d’une infrastructure combinant voix et données est la messagerie unifiée. Pas étonnant qu’IBM avec Lotus arrive sur ce marché. “Grâce aux technologies de communication unifiée, les utilisateurs peuvent gérer leurs messages vocaux, fax et e-mail via leur ordinateur de bureau, leur téléphone fixe, leur téléphone portable, Lotus Notes, IBM Lotus Mobile Notes ou iNotes Web Access”, explique IBM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur