La Poste cherche à étendre ses activités dans la téléphonie mobile

Cloud

Un nouvel opérateur mobile virtuel pourrait arriver d’ici la mi-2011 : La Poste. Un projet qui reste à entériner en conseil d’administration, selon Les Echos.

Le groupe La Poste veut faire son retour dans les télécoms.

L’ex-Postes, Télégraphes et Téléphones (PTT) envisage de venir un opérateur mobile virtuel (MVNO en anglais).

Selon Les Echos, le projet est inscrit à l’ordre du jour du prochain conseil d’administration du groupe postal qui se déroulera jeudi prochain. En interne,  le nom de code du projet s’appelle Chrome.

Confronté au déclin de son marché historique (le courrier), La Poste a déjà mis un pieds dans la banque avec La Banque Postale. Désormais, elle songe à investir la téléphonie mobile.

Une nouvelle jonction d’activité ? Des enseignes bancaires comme le CIC ou Crédit Mutuel ont déjà sauté le pas en commercialisant des offres mobiles.

Toujours selon le quotidien économique et financier, le groupe public pourrait débuter la commercialisation d’une offre de téléphonie mobile (forfait et cartes pré-payées) sous sa marque propre d’ici un an en s’appuyant sur ses 17 000 relais éparpillés sur le territoire national.

L’entreprise voudrait séduire jusqu’à deux millions de clients en quatre ans. Néanmoins, La Poste chercherait des alliés (financiers, industriels, télécoms) pour “limiter les engagements et les risques”.

Un projet qui titille le groupe postal depuis un certain temps : ainsi, en juin 2009, Capital.fr révélait que La Poste réfléchissait à lancer sa propre offre de téléphonie mobile. Mais, à l’époque, elle optait plutôt pour la distribution unique de cartes pré-payées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur