La Poste ouvre son coffre-fort numérique à l’intelligence artificielle

Data-stockage
digiposte
6 190

La Poste adosse à son coffre-fort numérique Digiposte de l’intelligence artificielle appliquée à la gestion des démarches administratives.

La Poste prépare le terrain pour l’intelligence artificielle.

Le groupe prévoit d’adosser, à partir de l’année prochaine, des technologies de machine learning à son coffre-fort numérique Digiposte.

Une première impulsion est donnée au travers de l’offre Digiposte +, qui succède à Digiposte Pass, toujours dans une logique d’assistance à la gestion administrative et/ou personnelle, mais avec un fil d’actualités « dynamique » sur lequel s’affichent les documents récemment ajoutés ou reçus, les échéances importantes… et des suggestions pour les démarches à effectuer.

C’est sur ce dernier axe que réside la valeur ajoutée de Digiposte +. L’idée est d’aller au-delà des tutoriels « tout faits » déjà proposés dans Digiposte Pass en introduisant des capacités d’anticipation ; par exemple, la détection d’un passeport arrivant bientôt à expiration et le regroupement, en conséquence, des pièces nécessaires pour les démarches de renouvellement.

Les pièces en question peuvent être importées depuis un espace de stockage en ligne, envoyées via une adresse e-mail dédiée ou photographiées avec un smartphone (l’application mobile Digiposte + n’est pas encore disponible sur tablette ; Digiposte Pass, qui a disparu des radars*,  l’était). Mais on peut aussi faire en sorte qu’elles soient collectées automatiquement, via les espaces client ou comptes en ligne de « plus de 300 organismes » (fournisseurs, e-commerçants, administration…).

AI : on avance doucement

D’une application à l’autre, on reste sur un modèle freemium.

L’offre gratuite permet l’import, le classement et le stockage de documents, avec une capacité de 5 Go et la possibilité de paramétrer une réception automatique pour un maximum de 5 organismes (on consultera les CGU pour plus de précisions, notamment sur la manière dont l’espace de stockage est décompté).

La formule à 3,99 euros TTC par mois sans engagement lève la limite de stockage et approfondit surtout la dimension d’assistant numérique, avec davantage de suggestions automatiques de démarches en plus des rappels d’échéances et de la mise à jour automatique des justificatifs.

Digiposte + introduit aussi une gestion par « univers ». Il en existe deux pour le moment : les biens et la famille. D’autres verticales suivront, parmi lesquelles « mon travail » et « ma voiture ».

* On en trouve encore trace (iOS, Android) dans le cache des principaux moteurs de recherche. À noter que Digiposte + n’intègre pas encore la vérification de conformité des pièces d’identité… que proposait Digiposte Pass.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur