La prochaine génération Microsoft attendra

Cloud
Information - news

Devant l’imminence de la décision de la Justice à son encontre, le géant de Redmond a préféré retarder le dévoilement de sa prochaine stratégie tout Internet.

Le 1er juin prochain, Microsoft devait lever le voile sur les fameux NGWS (Next Generation Windows Services), qui sont censés propulser l’éditeur dans le prochain âge du tout Internet. Seulement voilà, le couperet de la Justice devant très bientôt tomber, Microsoft a préféré retarder l’explication de quelques jours, au 22 juin prochain. En effet, on s’attend à ce que le juge Jackson, en charge du procès anti-trust contre Microsoft, rende son avis définitif très bientôt. Il y a quelques jours, ce dernier avait envisagé de couper la société créée par Bill Gates en trois entités, plutôt que les deux proposées par le ministère de la Justice américain (voir édition du 25 mai 2000). Quelque soit la décision, il semble que l’éditeur de Redmond n’ait pas très envie d’attirer l’attention sur un projet de grande envergure destiné à faire de lui un passage obligé du Web…

Du coup, le flou est maintenu autour des NGWS. Ce concept avait été succinctement décrit en janvier dernier, lorsque Bill Gates a cédé à son comparse Steve Ballmer le siège de Pdg pour devenir “Architecte logiciel en chef” (voir édition du 14 janvier 2000). A l’époque, les NGWS étaient décrits comme une “nouvelle plate-forme basée sur Internet, qui donnera une nouvelle puissance tant aux produits qu’aux services et qui incorporera une nouvelle interface utilisateur, le traitement du langage naturel, (?) un nouveau système de gestion de fichiers”. Le message n’est pas très clair, mais on s’attend à ce qu’un grand nombre des produits de Microsoft deviennent des services accessibles par Internet. Alors, Word bientôt accessible depuis son décodeur Internet ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur