La RFID, un marché à 3 milliards de dollars d’ici 2010

Mobilité

Selon Gartner, le marché lié à cette technologie sans contact va s’étendre à de nombreux domaines industriels.

L’usage de la RFID va s’ancrer dans l’ensemble des secteurs industriels. Selon Gartner, le marché mondial lié à cette technologie d’identification sans contact s’élèvera à 3 milliards de dollars en 2010. A cette échéance, la valeur de ce marché aura sextuplé par rapport aux données actuelles. En 2005, le marché de la RFID représente un chiffre d’affaires de 504 millions de dollars, en hausse de 39 % par rapport à l’année précédente.

Le cabinet américain d’analyses IT estime toutefois que cette technologie ne doit pas être perçue, à court terme, comme un remplaçant du code à barres. Les deux outils vont coexister au sein des entreprises pendant un certain temps.

Mais la RFID dispose d’un potentiel plus élevé dans le domaine de la traçabilité des produits ainsi que des personnes. Parmi les secteurs ayant adopté de manière précoce cette technologie figurent la vente au détail, l’aéronautique et la défense mais aussi les domaines de la santé, de la logistique et de la pharmacie.

La RFID pas toujours adéquate

Toutefois, le cabinet d’études note quelques limites à l’usage de la RFID, notamment pour des prestations de logistique ou le transport maritime, estimant que les technologies actuelles “restent immatures”.

Gartner vient de diffuser sur le sujet une étude, très synthétique, intitulée “RFID enables sensory network strategies to transform industries”, ainsi qu’un rapport de prospective plus dense (“Market Share and Forecast : Radio Frequency Identification, Worldwide, 2004-2010”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur