La saisie prédictive de Swype n’est plus sans Nuance

EntrepriseMobilitéOS mobiles
Motorola Droid 4 - smartphone

Nuance confirme le passage sous son giron de la jeune pousse Swype, éditrice d’une technologie de saisie prédictive à destination des smartphones Android. Montant de la transaction : 102,5 millions de dollars.

Spécialiste de la reconnaissance vocale et de la saisie prédictive, Nuance entérine le rachat de la start-up Swype, dont il reprend l’ensemble du capital pour 102,5 millions de dollars.

A la clé, l’enrichissement d’un portefeuille de technologies qui compte en première ligne le T9, utilisé sur la quasi-totalité des téléphones mobiles, jusqu’à l’arrivée des smartphones dotés d’écrans tactiles.

L’outil développé par Swype peuplerait actuellement plus de 100 millions de terminaux Android, dont certaines tablettes.

Il s’agit d’une extension logicielle (add-on) qui se greffe au clavier pour lui adjoindre des fonctionnalités destinées à faciliter l’exercice de la frappe.

Implémentée à l’origine sur le seul Samsung Omnia 2, la technologie éponyme de la société de Randy Marsden et Cliff Kushler permet d’accélérer la saisie, portant sa cadence à 40 mots par minute.

Elle consiste à entrer un texte sans avoir à lever le doigt à chaque caractère, le moteur intégré procédant à une autocomplétion lexicale sur la base d’une prédiction et d’un apprentissage automatique.

En 2009, Samsung et Nokia avaient clairement affiché leurs vues sur un tel concept.

Les groupes coréen et finlandais avaient, via leurs fonds d’investissement respectifs, injecté 5,6 millions de dollars dans l’entreprise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur