La ‘taxe CD’ disparaît du site du Premier ministre

Mobilité

Alors que nous pointions sur le site du Premier ministre vers une page consacrée à la “taxe sur les CD” – comme elle est abusivement nommée -, le texte en question en a été supprimé. Pas étonnant, son interprétation prêtait clairement à confusion. “C’était une bourde”, nous a-t-on expliqué…

“Le gouvernement n’a pas l’intention d’appliquer la taxe aux supports numériques fixes (disque dur intégré à une chaîne hi-fi, juke-box audio MP3, magnétoscope et décodeur numériques).” La phrase, tirée d’un texte apparu sur le site du Premier ministre le 24 janvier dernier, était explosive (voir édition du 25 janvier 2001). Le texte n’est pas resté en ligne bien longtemps. Dès le vendredi 26 janvier, sa référence avait disparu de la liste des “communications” du site et le document est même maintenant totalement inaccessible, même si un lien dans la rubrique “actualités” du portail “service-public” renvoie vers cet “article sur le site du Premier ministre”. Aujourd’hui, le serveur du portail du gouvernement répond que “ce type d’objet n’est pas traité par le système”. Du côté du service d’information, on précise bien qu’il ne s’agit pas d’un “communiqué” mais d’une “actualité”. Quant au paragraphe en question “c’est une bourde” explique-t-on, en précisant que le discours officiel est celui que la ministre de la Culture a tenu devant les députés. Un discours qui reste lui toujours accessible en ligne…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur