La télévision par ADSL modifierait le mode de consommation des programmes

Cloud

Selon une étude Club Internet/Ipsos, 15% des personnes interrogées indiquent
utiliser “fréquemment” la vidéo à la demande.

La télévision sur Internet (IPTV) modifie-t-elle les comportements? Oui, répond sans hésiter Club Internet qui, neuf mois après le lancement de son bouquet audiovisuel via la plate-forme Microsoft TV, a commandé une étude à Ipsos sur “l’évolution des comportements face à l’arrivée de la télévision par ADSL”.

De cette étude présentée le 4 avril, il ressort “une véritable évolution des comportements des téléspectateurs [qui] les a rendu acteurs de leur consommation audiovisuelle.” Réalisé en mars 2007 auprès d’un échantillon de 1898 utilisateurs, tous opérateurs confondus, l’étude fait apparaître plusieurs caractéristiques.

Selon le panel interrogé, 76% des foyers privilégient l’ADSL comme mode de réception, dont 20% exclusivement. L’interactivité a visiblement des bons côtés pour les diffuseurs puisque que la télévision par ADSL favoriserait l’abonnement aux chaînes payantes et la consommation de contenus premium. 47% des téléspectateurs abonnés à une offre IP TV consomment des contenus payants, contre 26% auparavant.

Le poste de télévision reste, pour une large majorité (76%), le support principal d’utilisation de l’IPTV. Mais 16% utilisent à la fois l’écran du salon et celui de l’ordinateur. Tandis que 8% privilégient le moniteur informatique.

15% des abonnés profitent régulièrement de la VOD

Parmi les services émergents liés à l’IPTV, le guide du programme est le plus utilisé. 45% des abonnés l’emploient (“souvent” ou “de temps en temps”) et 19% “rarement”. Seuls 14% des interviewés ne connaissent pas ce service. 15% des usagers profitent “régulièrement” de la vidéo à la demande (VOD). Et l’enregistrement numérique est sollicité par 27% des abonnés. En revanche, le contrôle en direct (Time Shifting), la haute définition et la consultation des rediffusions ne séduit, respectivement, que 16%, 11% et 9 % des abonnés.

Le prix du service IPTV constitue 87% de la part de décision dans le choix du fournisseur d’accès multi play. Un critère étonnant quand on sait que toutes les offres triple play des opérateurs se valent, à quelques centimes près, autour de 30 euros (à l’exception de Orange entre 28 et 38 euros/mois selon le forfait). Suivent la simplicité d’utilisation (pour 82% des sondés), la diversité des programmes (81%), et la qualité du son et de l’image (77%) ex-æquo avec la facilité d’installation du dispositif.

Enfin, la télévision par ADSL modifie également le choix de consultation des types d’émission. Ainsi, les films, documentaires, émissions musicales, séries et magazines d’information sont davantage regardés. Au détriment des émissions de divertissement, des jeux et téléachats. Quand on a goûté à la télévision par ADSL, il semblerait qu’on ne puisse plus s’en passer. 86% des sondés considèrent que l’IPTV constitue la “télévision de demain”.

Rappelons qu’avec six heures en moyenne d’utilisation par jour (5h40 en 2006 selon Mediamétrie/MediaCabSat), le poste de télévision reste le principal ” loisir” des Français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur