La vente de musique en ligne tardera à décoller

Régulations

Selon le cabinet Jupiter Communications, la vente de musique payante sur Internet ne concernera que 3% des consommateurs en ligne en 2003.

Bien qu’elle mobilise fortement les médias et l’industrie du disque, la vente de musique en ligne ne deviendra pas un véritable marché économique avant plusieurs années, selon la société Jupiter Communications. D’après les chiffres de sa récente étude, seulement 3% des acheteurs en ligne s’offriront de la musique téléchargée payante d’ici quatre ans. Le MP3 continuera de dominer ce secteur jusqu’en 2000, malgré les efforts des industriels informatiques et de l’édition musicale qui projettent d’imposer leurs standards de compression/décompression sécurisés. Or l’une des raisons du lent décollage des ventes de musique en ligne sera justement l’existence de plusieurs formats propriétaires. Les utilisateurs ne veulent pas être liés à un seul équipement pour lire la musique téléchargée. En outre, moins de 12% des personnes interrogées par Jupiter Communications considèrent comme un atout majeur le fait de pouvoir lire la musique numérique sur des appareils légers comme le baladeur Rio. Bref, pour le cabinet d’études, l’usage de la musique téléchargée depuis Internet restera longtemps un phénomène marginal.

Pour en savoir plus : http://jup.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur