L’accès à Internet par le courant est une réalité

Mobilité

Après le câble, l’ADSL, la BLR et le satellite, l’électricité arrive sur le marché du haut débit. Ascom et RWE, groupes Suisse et Allemand, proposent tous deux leurs offres. En France, la technologie est là, bien qu’on ne puisse espérer une quelconque commercialisation dans un avenir proche.

Alors que Siemens abandonne l’accès à Internet par le courant électrique, jugeant le marché pas encore mûr et surtout devant les prix excessifs que suppose une telle activité (voir édition du 20 mars 2001), le suisse Ascom annonce le lancement commercial de son offre. Le groupe suisse de télécommunications s’est allié à la société allemande d’électricité RWE afin de proposer du haut débit via une simple ligne électrique. La société n’est toutefois pas la seule à se positionner sur ce marché. RWE propose lui-même son offre avec un forfait mensuel pour 164 francs comprenant le modem et un débit de 2 Mbits/s.

L’accès s’effectue par le branchement d’un modem de petite taille sur une prise de courant. Le procédé consiste à coder le signal qui habituellement transite sur une ligne de téléphone ou de câble afin d’avoir une fréquence compatible avec le réseau électrique. “Ainsi, le branchement sur une prise téléphonique n’est plus nécessaire”, explique Michael Rogall, responsable de production chez RWE.

EDF, opérateur télécoms ?

En France, le procédé est connu. EDF a d’ailleurs déjà mené des opérations de ce genre, notamment dans un collège de Saint-Lô (voir édition du 2 mai 2000). En outre, EDF est actionnaire à hauteur d’un quart de EnBW, une entreprise allemande qui mène elle aussi des essais sur la compatibilité entre l’Internet et l’électricité. Reste que RWE doit encore convaincre la Chambre Haute du Parlement allemand pour passer du statut de fournisseur d’énergie à celui de fournisseur d’accès. Côté EDF, la société ne pourra certainement pas commercialiser d’offre d’accès Internet en raison, elle aussi, de son statut actuel qui le lui interdit.

Pour en savoir plus :Le site d’Ascom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur