L’Android Market séduit de plus en plus les développeurs

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

Pour Google, l’Android Market compte 16 000 applications, pour le site spécialisé AndroLib, ce nombre s’élève à 20 000. Il n’en reste pas moins que cette plate-forme couplée à Google Android connaît un succès grandissant.

Lancé en septembre 2008, l’Android Market, accessible aux terminaux propulsés par Google Android, dispose désormais d’un catalogue de 20 000 applications disponibles en téléchargement, selon les statistiques publiées par le site AndroLib, qui offre de parcourir toutes les applications Android disponibles dans les différents pays.

De son côté, un porte-parole de Google a précisé que l’Android Market ne comptabilisait à ce jour qu’un peu plus de 16 000 applications, comme le révèle le site TechCrunch.

Même si ces scores divergents sont loin de celui enregistré par l’Appstore, destiné aux iPhone et iPod Touch, qui a dépassé la barre des 100 000 applications disponibles en novembre dernier, ils démontrent néanmoins que l’Android Market, après un peu plus d’un an d’existence, commence à connaître une certaine popularité, du moins du côté des développeurs.

Ainsi, le site AndroLib précise que 62,1% des applications téléchargeables sur la plate-forme Android Market sont gratuites, et 37,9% sont payantes. Alors que sur l’AppStore, seulement deux applications sur 10 proposées sont gratuites…

Il souligne également que le nombre de nouvelles applications recensé sur l’Android Market a doublé en à peine cinq mois, passant de 1 670 nouvelles applications en juillet à 3 544 en novembre dernier.

Cet engouement pour l’Android Market s’explique notamment par le fait que de plus en plus de constructeurs intègrent l’OS Android à leurs nouveaux smartphones, à l’image très récemment du chinois Huawei et de son terminal U8230, ou encore d’Acer, Dell, HTC, Samsung, LG, Motorola, Sony Ericsson et même Google, dont le GPhone Nexus One devrait être dévoilé début 2010 et tournerait sous l’OS Android (version 2.1).

Rappelons que selon le cabinet Gartner, Google Android devrait être le deuxième OS mobile le plus plébiscité en 2012, derrière Symbian de Nokia, mais loin devant Windows Mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur