L’armée américaine fait confiance à Mac OS

Cloud

Pour des raisons de sécurité, l’armée américaine abandonne Windows NT en faveur de MacOS pour certains de ses serveurs Web. Les fréquentes attaques qu’ils subissent réussiraient trop souvent.

Suite à plusieurs attaques réussies de ses serveurs Web jusque là sous Windows NT, l’armée américaine a décidé d’en basculer un certain nombre sous Mac OS. Le logiciel serveur Web choisi est WebStar, de StarNine, société récemment rachetée par ACI. Selon des faits rapportés par nos confrères de Mac Central, des hackers brésiliens auraient attaqués deux serveurs de l’armée, “www.cpma.apg.army.mil” et “www.2rotc.army.mil”. Et seuls les serveurs G3 auraient résisté, au contraire des machines sous NT 4.0, utilisant le server Microsoft IIS (Internet Information Server).

L’administrateur des sites Web de l’Armée US a indiqué que le choix de ce serveur reposait en grande partie sur l’avis du World Wide Web Consortium (W3C) qui considère qu’il est plus sécurisé que ses concurrents. Selon les différents rapports publiés par le W3C, le Mac n’a pas de ligne de commande (shell) et, du fait qu’il n’accepte pas les ouvertures de session (logins) à distance, il est plus sécurisé que les autres plate-formes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur