L’Asie a une marge d’avance dans le très haut débit, selon le FTTH Council

Mobilité

Hong-Kong, la Corée du Sud et le Japon se distinguent, selon une étude sur
l’adoption de la fibre à domicile par grand bloc régional.

Hong Kong, la Corée du Sud et le Japon sont les leaders mondiaux en termes de connexions par fibre optique à domicile (FTTH), selon un classement mondial effectué sur la base des travaux conjoints menés par les branches régionales du FTTH Council (Asie-Pacifique, Europe, Amérique du Nord).

Selon le premier classement officiel des déploiements FTTH, Hong-Kong mène la danse avec 21,2 % des foyers connectés par fibre optique, suivi de la Corée du Sud avec 19,6 % et du Japon avec 16,3 %.

Les pays scandinaves occupent les trois places suivantes, avec la Suède (7,2 %), le Danemark (2,9 %) et la Norvège (2,5 %).

Taiwan, l’Italie, la Chine, les Pays-Bas et les Etats-Unis ferment la marche avec des taux de pénétration compris entre 1,4 et 1 %.

Les trois conseils du FTTH ont travaillé de concert pour obtenir ce classement et offrir à l’industrie des télécoms, aux gouvernements et aux législateurs un aperçu unique de la pénétration internationale des connexions par fibre optique à domicile.

Shoichi Hanatani, président du conseil FTTH pour la région Asia-Pacifique, a déclaré : “Nous disposons pour la première fois d’un outil permettant de mesurer la transition [mondiale] entre les boucles locales en cuivre existantes et les réseaux d’accès par fibre optique innovants et performants.”

Le classement respecte la définition unifiée annoncée l’année dernière par les trois conseils et qui a servi de base à la récente étude de marché réalisée par chaque conseil.

Dans un souci d’exhaustivité et de précision, le classement a tenu compte des technologies FTTH et FTTB (fibre-to-the-building). Les technologies cuivre d’accès haut débit (DSL, FTT-Curb, FTT-Node) n’ont pas été prises en compte.

“En regroupant les données issues de trois études de marché régionales, ces informations fournissent une ressource dédiée pour permettre aux profession nels des télécoms du monde entier de comparer la recherche industrielle des différentes régions du monde et de s’ouvrir à une vision plus large de ce qu’est le FTTH”, a indiqué Joeri Van Bogaert, président du conseil FTTH en Europe.

“Ces données seront utiles pour évaluer l’aptitude des politiques gouvernementales et réglementaires à soutenir la transition historique vers le très haut débit par fibre optique”, poursuit le représentant du groupement FTTH en Europe. “Ces recherches ont aujourd’hui clairement mis en évidence les pays leaders dans le domaine du FTTH et les pays en retard”, ajoute Joe Savage, président du conseil FTTH en Amérique du Nord.

L’étude comparative par bloc géographique est visiblement enrichissante. “Le plus intéressant est d’observer comment les économies leaders en termes de pénétration des technologies FTTH sont également celles qui ont une politique publique clairement orientée vers le déploiement de réseaux haut débit de nouvelle génération, lesquels sont perçus comme un sujet d’importance stratégique nationale. “

Les différents conseils régionaux mettront à jour ces observations et rééditeront ces classements chaque année. Ils collaboreront également au peaufinage des méthodes de recherche afin de fournir des informations plus approfondies.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 23 juillet 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur