LATimes.com contraint de retirer son wikitorial

Mobilité

Le quotidien en ligne américain proposait un outil permettant de modifier les éditoriaux à volonté. Mais les abus recensés ont eu raison de l’innovation.

“C’est du vandalisme.” C’est en ces termes que l’équipe Internet du Los Angeles Times évoque les abus recensés sur son wikitorial. Vendredi dernier, le quotidien en ligne avait mis ce nouvel outil interactif à disposition de ses lecteurs à titre expérimental. Le wikitorial permet de modifier les éditoriaux mis en ligne par le journal, à l’instar de l’encyclopédie communautaire Wikipédia.org.

“Vous n’êtes pas d’accord avec notre éditorial ? Réécrivez-le”, pouvait-on lire sur la page d’accueil de LaTimes.com. Dès son apparition, un millier d’internautes s’étaient inscrits pour remodeler le premier wikitorial consacré à la guerre en Irak.

Mais cette expérimentation originale a tourné court : dès le dimanche, le quotidien en ligne a coupé l’accès à ce service, “au moins temporairement”, après avoir constaté la publication massive de contenus obscènes accompagnés de photos pornographiques.

Début mai, le Los Angeles Times avait inauguré une version remodelée de son site Internet qui comprend 50 000 pages de contenus. L’objectif principal était d’optimiser la présentation de l’actualité. Chaque jour, 3 000 actualités sont mises en ligne sur le ce site Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur