L’avenir des méta-moteurs en question

Mobilité

Aux Etats-Unis, un tribunal californien a interdit au moteur de comparaison d’achats Bidder’s Edge de consulter les pages d’enchères d’eBay. La mobilisation s’organise pour obtenir l’abandon de cette décision, qui pourrait brider l’évolution des méta-moteurs.

Les méta-moteurs ont-ils le droit de rapatrier toutes les données diffusées gratuitement sur le Web ? La question se pose avec acuité aux Etats-Unis, où la victoire d’eBay en justice inquiète. En effet, en mai dernier, le géant de la vente aux enchères en ligne a obtenu, grâce la décision du juge Ronald Whyte, l’interdiction pour le site Bidder’s Edge de fouiller dans ses bases de données. Agissant comme un comparateur de prix, le service donne à l’internaute les meilleurs tarifs pour un produit, en utilisant des robots de recherche actifs sur des dizaines ou des centaines de sites de vente. Mais là, le juge Whyte a considéré comme légitime le droit pour eBay d’interdire l’accès aux serveurs placés sous sa propriété. La société eBay a d’ailleurs toujours mené une lutte acharnée sur ce terrain, avec une critique sévère des logiciels spécialisés du type du Sherlock d’Apple (voir édition du 11 octobre 1999), intégré au système d’exploitation MacOS. Il faut dire que leurs atouts sont nombreux : ils permettent de vérifier rapidement si un produit présenté comme soldé est réellement une affaire. En même temps, ils peuvent rapatrier des données et priver les sites de visiteurs, donc de revenus publicitaires. Pour autant, la décision du juge américain pourrait inciter à l’avenir des sites (marchands ou non) à interdire l’accès à leurs bases de données. Selon l’agence Bloomberg, cette menace à l’ouverture et à la libre circulation de l’information a incité plus d’une vingtaine de professeurs de droit à présenter un texte de protestation. Ils soutiennent notamment Bidder’s Edge pour obtenir l’annulation de la décision en cour d’appel. En attendant, le site a présenté sa parade. Il a isolé la recherche vers eBay, qui apparaît dans une fenêtre séparée. Le juge a en effet interdit l’utilisation de robots, mais la société semble avoir trouvé un moyen technique pour contourner la décision.Pour en savoir plus : * eBay * Bidder’s Edge


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur