L’avenir s’annonce radieux pour les montres et bracelets connectés

Accessoires

Les produits « wearables » (montres et bracelets connectés) n’ont pas encore révélé tout leur potentiel : il devrait s’en écouler 72 millions dans le monde cette année, contre 31 millions en 2014.

Petits nouveaux sur le secteur des produits high-tech, les montres et les bracelets connectés sont appelés à connaître un joli succès, selon une étude du cabinet GfK.

En 2014, plus de  3 millions de « wearables » ont été vendus sur les plus importants marchés européens, à savoir la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. 72 millions d’unités devraient trouver preneurs dans le monde cette année, contre « seulement » 31 millions l’année dernière…

Copyright : GfK
Copyright : GfK

Un marché juteux en pleine expansion donc qui attire pour le moment avant tout les « early adopters », puisque la principale cible est, à l’heure actuelle, un consommateur de sexe masculin âgé de 25 à 33 ans. Le potentiel de développement reste donc important.

En 2015, il devrait se vendre, en France, 1,8 millions de bracelets et montres connectés, contre 640 000 unités en 2014: GfK prédit que plus de 30 objets connectés seront intégrés par foyer en 2020 dans l’Hexagone.

Concernant la segmentation de ce marché, en 2014, 44% des produits wearables vendus étaient des bracelets connectés dédiés à l’univers du fitness et de la santé  (trackers d’activité) (13,6 millions d’unités) et 4 millions étaient des smartwatches.

Copyright : GfK
Copyright : GfK

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur