Le clustering reconnu par Apple

Mobilité

Initié par le département physique et astronomie de l’université UCLA, le projet AppleSeed est à la pointe de la technologie de clustering à base de PowerMac G3 et G4. Cette expérience qui est devenue un formidable outil de travail voit enfin la reconnaissance d’Apple.

La finalité d’AppleSeed est de pouvoir réaliser un cluster de PowerMac. Un cluster consiste à connecter – on dit aussi mettre en grappe – plusieurs machines entre elles en utilisant le port Ethernet afin de partager les puissances de calcul des différents processeurs. Cette méthode permet d’atteindre un niveau de puissance très élevé particulièrement utile pour des applications scientifiques, grande consommatrices. Pour pouvoir fonctionner, une application “clusterisée” doit être adaptée et compilée avec des outils spéciaux. Aujourd’hui, le projet de l’université UCLA rassemble 14 processeurs G3 et 11 processeurs G4. Après deux ans d’existence indépendante, AppleSeed est enfin remarquée par Apple qui lui consacre plusieurs pages dans sa section “Science et Technique”. Il s’agit d’une longue et précise présentation du projet, avec bien entendu la mise en avant du PowerPC G4 et de ses capacités de calcul. Une belle reconnaissance…

Pour en savoir plus : Le projet Appleseed expliqué par Apple (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur