Le commerce électronique est un marché à six milliards d’euros, évalue la Fevad

Mobilité

Dans la présentation de son bilan 2004, la fédération française regroupant les acteurs de la vente à distance estime que les internautes français ont dépensé plus d’un milliard d’euros sur Internet à l’occasion des fêtes de Noël.

La barre des six milliard d’euros a été franchie pour l’ensemble du commerce électronique, soit 3% du commerce de détail non alimentaire en France. C’est l’un des principaux chiffres-clés que la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad) a avancé lors de la présentation de son bilan 2004.

Plus globalement, l’organisme, qui représente plus de 300 entreprises (cataloguistes, sites marchands…), estime que les ventes en ligne ont progressé de 53% en un an à travers un indice “maison” baptisé ICE (indice du commerce électronique) (1). Rien que les services de voyage en ligne, très appréciés des internautes, ont bénéficié d’une croissance annuelle de 50%.

A l’instar de l’essor du commerce électronique aux Etats-Unis (voir édition du ), les sites marchands pont pu profiter d’un effet Noël. Les ventes en ligne dans la période novembre-décembre 2004 ont augmenté de 62% par rapport à l’année précédente (hors voyagistes en ligne). Selon la Fevad, les Français ont dépensé plus d’un milliard d’euros sur Internet pour effectuer leurs emplettes de Noël (contre 700 millions d’euros en 2003).

Les clés USB, produit “star” de Noël

Un baromètre Fevad/Directpanel (2) sur les achats en ligne “spécial Noël” fait apparaître que trois acheteurs en ligne sur quatre surfent avec une connexion haut débit. Près d’un acheteur sur trois a effectué au moins quatre commandes en ligne. “Le commerce électronique séduit de nouveaux acheteurs tout en fidélisant sa clientèle”, estime la Fevad. Les dernières fêtes de fin d’année ont permis à une nouvelle vague d’internautes de passer le cap de l’achat en ligne : +17% par rapport à l’année dernière.

Le classement des types de produits achetés en ligne ne révèle rien d’extraordinaire : les produits culturels (CD, DVD, livres) remportent toujours un franc succès, suivi des billets de voyage, les vêtements et les chaussures et les produits informatiques. Le numérique tient le haut du pavé dans le tableau recensant les produits “stars” : les clés USB arrivent en première position, puis les baladeurs MP3, les DVD musicaux, les appareils photo numérique et les abonnements Internet haut débit.

(1)L’ICE est calculé à partir des résultats communiqués par 30 sites marchands qui comptent en France (comme Alapage, La Redoute, Fnac.com, RueduCommerce.com, Lastminute.fr ou PriceMinister). Il tient compte aussi des données fournies par trois prestataires de paiement sécurisé en ligne (Atos Origin, Caisse Nationale des Caisses d’Epargne et Paybox Services).

(2) Le baromètre Fevad/Paneldirect a été établi à partir d’un échantillon représentatif de la population d’internautes en France, en interrogeant 500 acheteurs par l’intermédiaire d’un questionnaire en ligne entre le 3 janvier et le 6 janvier 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur