Le Digital Economy Fact Book : l’essentiel de l’économie numérique

Mobilité

Ce rapport édité par la fondation américaine Progress & Freedom met en
valeur la généralisation du Net dans le monde.

Le Digital Economy Fact Book, étude annuelle réalisée par la fondation américaine Progress & Freedom, donne l’essentiel des chiffres et analyses sur l’économie numérique. L’édition 2006 dévoile un certain nombres de chiffres et éléments marquants. Elle permet de compiler différentes sources d’informations. Il en résulte un panorama global du secteur IT, tout en apportant des données précises sur des segments de marché. Prenons quelques exemples en lien avec la population Internet et les usages en ligne.

En 1995, 34% des internautes résidaient en dehors des Etats-Unis. En 2005, ils sont 77%. D’où une généralisation de l’usage d’Internet dans le monde. L’étude souligne qu’Internet est passé dans les usages quotidiens des ménages et des entreprises aux Etats-Unis comme dans le monde entier.

Le nombre d’internautes dans le monde a passé le cap du milliard en 2005. Celui des deux milliards devrait être atteint en 2011. La population internaute croît davantage dans les pays en développement que dans les pays développés, où le marché est saturé. Ainsi, les taux de pénétration d’Internet devraient particulièrement progressé dans les pays en voie de développement. La Chine enregistre pour l’heure un taux de 7%, l’Inde 4%, la Russie 16%, le Brésil 10% et le Mexique 12%.

Le haut débit se développe rapidement mais reste minoritaire

Les Etats-Unis restent le pays possédant le plus grand nombre d’internautes dans le monde avec une population de 197,8 millions d’internautes. Suit la Chine avec 119,5 millions d’internautes puis le Japon avec 86,3 millions d’internautes. La France arrive en huitième position avec 28,8 millions d’internautes.

L’accès en haut débit se développe rapidement mais il reste minoritaire sauf en Corée du Sud où il est de 70%. Sinon, il plafonne au Japon (38%), en Amérique du Nord (32%), en Europe (25%) et surtout en Asie-Pacifique (hors Japon 11%). Concernant le classement par pays du nombre d’accès en haut débit pour 100 habitants, c’est l’Islande qui arrive en tête avec 26,7%, suivie par la Corée (25,4%), les Pays-Bas (25,3%), le Danemark (25%) et la Suisse (23,1%).

Du côté des moteurs de recherche c’est l’inévitable Google qui reste le numéro 1 dans le monde, totalisant 43% des recherches réalisées sur le Net. Yahoo arrive en deuxième place avec 28% des recherches. Puis suit MSN avec 13% des recherches.

L’usage de la messagerie instantanée se généralise

La star des FAI demeure AOL cumulant dans le monde entier 26 millions d’abonnés actifs. L’allemand T-Online arrive en deuxième place avec 13,5 millions d’abonnés. Wanadoo se loge à la troisième place avec 9,7 millions d’abonnés.

L’utilisation de l’e-mail est entrée dans les moeurs : 91% des internautes l’utilisent. Il y a environ 1,1 milliard d’utilisateurs de l’e-mail dans le monde pour 1,4 milliard de comptes e-mail existants. Quant à la messagerie instantanée, son usage se généralise. Elle enregistre un taux de pénétration de 64% en Amérique latine, de 49% en Europe et de 37% en Amérique du Nord.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur