Le DivX, l’équivalent du MP3 pour les films

Mobilité

Après la musique, le cinéma risque d’être la prochaine victime d’Internet et de ses utilisateurs. Le standard vidéo DivX offre à la fois une image nette et comparable à celle d’un DVD et d’autre part utilise des algorithmes de compression importants et permettant de faire tenir les films dans un minimum d’espace de stockage.

On l’annonçait depuis quelque mois, après la musique, c’est l’image qui va devenir la nouvelle valeur d’échange sur Internet. Un nouveau standard vidéo nommé DivX, à ne pas confondre avec l’ancien mode de diffusion de DVD portant le même nom (voir édition du 18 juin 1999), permet en effet de transporter beaucoup plus facilement des films sur le Net tout en conservant la qualité d’un DVD. A l’inverse de format comme l’Asf ou l’Avi, qui dégrade la qualité d’image pour permettre de gros taux de compression, le DivX conserve les standards de qualité DVD tout en ayant des taux de compression supérieurs aux formats précédemment cités.

Basé sur les algorithmes MPEG3 et 4, le DivX est lu par Windows Media Player (a partir de la version 6.4) si ce dernier est équipé des codecs vidéo adéquats. La qualité est excellente et en terme de place, une demi heure de film occupe 60 Mo. Si pour l’instant, l’industrie audiovisuelle n’a pas trop réagi à ce nouveau format, nul doute qu’elle devrait bientôt présenter des parades sous la forme d’un nouveau standard, afin que le marché des films ne connaisse pas le même sort que celui du disque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur