Le FBI collabore avec l’Europe et démonte deux réseaux de scarewares

Cloud

Deux Lettons ont été arrêtés lors d’une opération américano-européenne pour avoir volé plus de 2 millions de dollars. Une action similaire aurait aussi démantelé un plus gros réseau, avec un magot de 72 millions de dollars.

Deux Lettons ont été inculpés et des dizaines de serveurs et d’ordinateurs ont été saisis dans le cadre d’une opération pour lutter contre la cybercriminalité organisée conjointement par les autorités américaines et européennes rapporte Silicon.fr.

Peteris Sahurovs et Marina Maslobojeva âgés respectivement de 22 et 23 ans ont ainsi été arrêtés mardi 21 juin à Rezekne en Lettonie.

Selon le ministère de la Justice américain, ces deux individus sont soupçonnés d’avoir monté une arnaque de grande ampleur.

Se faisant passer pour une agence de publicité représentant une grande chaine d’hôtels, ils ont réussi à acheter une campagne de publicité sur le site du journal Star Tribune de Minneapolis.

Ils ont ensuite changé le code de la publicité, leur permettant d’installer un logiciel malveillant lançant un scareware sur les ordinateurs infectés.

Ce malware fait apparaitre une alerte de sécurité sur l’écran des utilisateurs leur signalant que leur ordinateur a été infecté par un virus.

Ils sont ensuite amenés à fournir leurs coordonnées bancaires pour acheter un antivirus totalement inutile.

Les pirates auraient dérobé de cette façon plus de 2 millions de dollars (1,4 million d’euros) placés sur cinq comptes en banque différents, que les autorités ont désormais bloqué.

Une méthodologie qui porte ses fruits. Selon l’AFP, le FBI a démantelé un réseau similaire ayant escroqué près d’un million d’utilisateurs pour un butin estimé à 72 millions de dollars (50,6 millions d’euros).

Résultat de l’Operation Trident Tribunal, le FBI n’a pas précisé si le démantèlement de ce second réseau avait conduit à des arrestations.

L’enquête a nécessité la coopération de la France, la Grande Bretagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Lituanie et la Suède.

Une coopération internationale pour une attaque mondiale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur