Le fondateur de LinkedIn vend une partie de ses actions Facebook avant IPO

BourseEntrepriseMarketing

Reid Hoffman, CEO de LinkedIn, a été l’un des premiers investisseurs ayant parié sur Facebook. Il compte revendre une partie de ses actions avant l’entrée en bourse du réseau social.

Chacun a sa stratégie d’investissement vis-à-vis de la prochaine introduction de Facebook…

Ainsi, Reid Hoffman, co-fondateur et CEO du réseau social professionnel LinkedIn, a indiqué qu’il comptait revendre une partie des actions qu’il détient dans le capital de la société exploitant le réseau social (850 millions de membres) avant l’introduction en Bourse (escomptée en mai).

Selon Bloomberg, le Net-entrepreneur américain précise qu’il gardera tout de même la majorité de son enveloppe d’actions.

Sa participation dans le capital de la plate-forme communautaire de Mark Zuckerberg est estimée à 0,5%, selon le site Who Owns Facebook.

Pourquoi cette démarche ? Reid Hoffman déclare qu’il souhaite simplement “diversifier son portefeuille”.

Pourtant les titres en sa possession pourraient valoir plus de 500 millions de dollars si l’introduction en Bourse de Facebook atteint des records.

Selon des analystes cités par le Wall Street Journal , le plus célèbre des réseaux sociaux souhaite lever 10 milliards de dollars pour une valorisation autour de 100 milliards de dollars.

Sur les marchés privés, la valeur de la société a déjà dépassé ce plafond.

Reid Hoffman a eu du flair. Il avait investi dans Facebook dès l’origine (lors d’un tour d’amorçage en 2004), en compagnie de Peter Thiel (PayPal) et Mark Pincus (Zynga).

Parallèlement, Reid Hoffman est le principal actionnaire individuel de LinkedIn, qui a effectué une entrée en Bourse en mai 2011 avec succès.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur