Le gouvernement américain renouvelle son contrat avec l’Icann

Mobilité

Le contrat garantit à l’Icann des droits exclusifs sur la gestion de l’IANA,
l’organisation en charge des adresses IP et des noms de domaine.

Le gouvernement américain a reconduit son contrat avec l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) pour la gestion des fonctions techniques de haut niveau liées à Internet.

Le contrat ne remet pas en cause le protocole d’entente liant l’Icann au ministère du Commerce américain, mais il garantit à l’Icann des droits exclusifs jusqu’en 2011 sur la gestion de l’IANA (Internet Assigned Numbers Authority), l’organisation en charge des adresses IP et des noms de domaine. Ce contrat est réévalué tous les ans.

En février, le ministère du commerce avait lancé un appel d’offres sur la gestion de l’IANA dans l’espoir de confier à d’autres organisations la gestion des aspects techniques liés à la gouvernance d’Internet. A l’issue de cet appel d’offres, il est apparu que l’Icann était finalement l’organisation la mieux qualifiée en la matière.

L’IANA est gérée depuis 2000 par l’Icann, organisation à but non lucratif. Le protocole d’entente signé avec le ministère du commerce concerne la privatisation de l’Icann.

Les membres de l’Union Européenne et ceux du groupe de travail des Nations Unies sur la gouvernance d’Internet ont critiqué la proposition de vente de l’Icann, estimant que ses relations avec le ministère plaçaient l’organisation directement sous le contrôle du gouvernement fédéral.

Le protocole d’entente expirera le 30 septembre prochain.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 17 août 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur