Le gouvernement libéralise la cryptologie

Cloud

Le ministre de l’économie et des finances annonce vouloir rendre la cryptologie accessible au plus grand nombre.

La France devrait modifier “dans les jours qui viennent” sa réglementation en matière de cryptage de données informatiques. Dans le cadre des Assises sur le commerce électronique, le ministre de l’économie et des finances Dominique Strauss Kahn a assuré vouloir “rendre la cryptologie accessible au plus grand nombre”. Le revirement français s’explique bien sûr par le développement du commerce électronique qui demande des transactions sécurisées.

Cette petite révolution s’explique aussi par la nécessité d’harmoniser les lois nationales avec les objectifs de la Commission Européenne. Actuellement, l’utilisation du cryptage en France est limitée, soumise à une autorisation administrative et à la possibilité pour les autorités de casser le code. Rappelons par exemple que le logiciel Pretty good Privacy, réputé pour son inviolabilité, a été interdit d’utilisation sur le territoire. Or la Commission Européenne compte bien assurer la diffusion du cryptage et limiter les disparités chez tous les pays membres. Pour preuve, le commissaire européen Mario Monti a indiqué que l’organisation surveillerait de près les activités de chaque Etat en matière de cryptologie…. France en tête.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur