Le hardware, moteur des investissements IT des entreprises européennes

Cloud

Selon une étude du cabinet Forrester, les entreprises cherchent à simplifier
leurs environnements serveurs.

A partir d’entretiens menés en mai 2006 auprès de 302 décideurs d’entreprises européennes (de 1000 à plus de 20000 salariés), le cabinet d’études Forrester note que les serveurs et les ordinateurs représentent toujours les principaux postes de dépenses IT des entreprises sur l’année, et ce dans un contexte qui était jusqu’ici jugé plutôt “austère”. Dans son rapport intitulé L’Etat de l’infrastructure d’entreprise en Europe pour 2006, l’institut précise que les serveurs, le stockage, les réseaux et les PC représentent toujours plus de la moitié du budget matériel IT en matériels et en services de maintenance.

Mais les entreprises semblent relativement frileuses en ce qui concerne leurs fournisseurs de serveurs. 60 % d’entre elles “ne font appel qu’à un seul fournisseur”, d’après Forrester. La tâche est rude pour les nouveaux entrants pour détrôner des prestataires comme HP, Dell ou IBM. “Plus des deux tiers ne prévoient pas de changer de fournisseur dans les deux prochaines années, ce qui rend le marché européen des serveurs particulièrement délicat pour les prestataires dont les stratégies de croissance supposent de supplanter les fournisseurs historiques”.

Réparation des sinistres, sécurité et consolidation

Les “nouveaux investissements” sont particulièrement importants dans le budget matériel des entreprises, un segment où les prix accusent de fortes baisses. 31% de leurs budgets y sont consacrés. Les entreprises cherchent notamment de plus en plus à simplifier leurs environnements serveurs. Cette démarche les incite, toujours selon Forrester, à adopter des solutions de virtualisation des serveurs et du stockage, avec des “projets d’automatisation des centres de données et de gestion des services business [qui] prennent de l’importance”.

Ainsi, 23% des entreprises interrogées utilisent déjà la virtualisation et 16% se déclarent interressées par cette option (même si 25% d’entre elles avouent ne pas être bien au fait de cette technologie). Par ailleurs, pour les douze prochains mois, la réparation des sinistres, la sécurité et la consolidation sont en tête des priorités. 56 % des entreprises prévoient ainsi d’acquérir ou d’améliorer leur environnement sécurité. 52% d’entre elles souhaitent, de plus, réduire la diversité de leurs configurations serveurs et 43% veulent diminuer le nombre de systèmes d’exploitation qu’elles utilisent.

Une autre étude publiée en juin dernier toujours par Forrester Research plaçait la France au troisième rang en Europe, en ce qui concerne les dépenses en services informatiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur