Le haut débit, vecteur de l’innovation mondiale

Mobilité

Pour le Cern, Internet à haut débit a considérablement rapproché les
scientifiques et chercheurs du monde entier.

Le développement de l’accès à l’Internet haut débit dans le monde a modifié le mode de collaboration des entreprises et des universités et a conduit à une “mondialisation de l’innovation“, selon un chef de département du Cern (Conseil européen pour la recherche nucléaire).

David Foster, chef du groupe réseaux et communications du laboratoire de recherche sur la physique des particules, estime que la communauté scientifique est tout aussi affectée que les entreprises.

“Nous assistons à une mondialisation de l’innovation”, explique-t-il. “De notre point de vue, la disponibilité de réseaux haut débit utilisant un grand nombre de paquets modifie considérablement les modèles commerciaux. Ceci est également vrai pour la science.”

Selon David Foster, les recherches menées dans son centre ont été améliorées par l’utilisation de l’informatique en grille, qui permet de distribuer les informations entre les centres de recherche du monde entier.

“La communication aujourd’hui signifie que l’on peut mener des recherches dans le monde entier sans stocker des passages de ses publications dans un seul et même emplacement”, ajoute-t-il. “On peut voir que la grille et l’objet général de cette mondialisation de l’innovation se combinent assez bien. “

David Foster estime que 15 pétaoctets de données sont analysées chaque année par la communauté de recherche du Cern.

Traduction de l’article Broadband pushing global innovation de Vnunet.com en date du 28 septembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur