Le HD DVD entame une bataille de communication en Europe

Mobilité

Le consortium industriel pro-HD DVD crée un comité de promotion de ce format
haute définition. Tandis que la PlayStation 3 de Sony orientée Blu-ray arrive en
Europe.

Près d’un an après le lancement du premier lecteur de salon HD DVD (le HD-XA1 de Toshiba présenté le 31 mars 2006 au Japon), les sociétés allemandes du HD DVD Promotion Group ont profité du Cebit 2007 (du 15 au 21 mars, Hanovre – Allemagne) pour annoncer la création de l’European HD DVD Promotional Group. Cette nouvelle entité de promotion dédiée au marché européen aura pour objet de “soutenir les efforts de marketing concernant le format et maintenir le dynamisme actuel qu’il connaît en Europe”, selon les termes du communiqué.

Sur la centaine de films disponibles au premier trimestre 2007 en HD DVD, un tiers sont des productions européennes. “Aucun d’eux n’est actuellement disponible en haute définition dans aucun autre format.” Autrement dit, les titres en questions sont absents de l’offre concurrente Blu-Ray Disc. Et la sortie de 600 nouveaux films est prévue avant la fin de l’année. Une vingtaine de studios et distributeurs (dont Studio Canal), 14 studios de création et 8 maisons de reproduction produisent des contenus HD DVD en Europe. Bref, le consortium HD DVD met en avant son catalogue de titres pour tenter de creuser l’écart avec la concurrence.

Le HD DVD et le Blu-ray sont deux formats de stockage optique dédiés à la haute définition (films mais aussi jeux vidéo). Mais ces nouvelles générations de DVD restent désespérément incompatibles entre elles. Chaque consortium, le HD DVD Promotion Group et la Blu-ray Disc Association, tente de rallier à lui le plus grand nombre de constructeurs et de studios cinématographiques afin de remporter le nouveau marché du format haute définition. A l’image de la guerre commerciale que s’étaient livrés les formats vidéo VHS de JVC et Matsushita et Betamax de Sony dans les années 80… qui a abouti à la victoire du premier.

Nouveau lecteur Toshiba

Aujourd’hui, la lutte continue, donc. Et la création de l’European HD DVD Promotional Group s’accompagne de l’annonce d’un nouveau lecteur de salon HD DVD de Toshiba : le HD-EP10. Disponible en mai 2007, ce produit se positionne comme un lecteur milieu de gamme… à 700 euros environ. Il saura tirer partie des fonctions réseau pour télécharger des contenus inédits numériques via Internet (bandes annonces, scènes de tournage, sous-titres…). A condition que les disques intègrent la technologie HDi de Microsoft.

Le marché du PC semble également séduit par les avancées du HD DVD. Selon Techno Systems Research (TSR), une société japonaise d’études de marché, les HD DVD ont constitué 60% des disques optiques produits pour application PC dans le monde. Les constructeurs Samsung, Lite-On, Meridian ou encore Onkyo ont récemment incorporé le HD DVD dans des gammes de leurs produits.

De son côté, la Blu-ray Disc Association reste bien discrète sur ses projets. Interrogé par Reuters, Frank Simonis, le porte-parole européen du consortium s’est contenté de répéter que le Blu-ray battrait à plate couture le HD DVD. “D’ici trois ans, il n’y aura que du Blu-ray.” L’actualité autour du Blu-ray se limite, pour l’heure, au débarquement le 23 mars 2007 en Europe de la PlayStation 3 de Sony. Laquelle intègre un lecteur optique de nouvelle génération. Sera-ce suffisant pour écraser le HD DVD notamment soutenu par Microsoft via le lecteur externe dédié à la Xbox 360? A vérifier.

Suivez toutes l’actualité du Cebit 2007 sur le blog dédié de Vnunet.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur