Le K6-2 plante Windows, la faute à Microsoft !

Mobilité

AMD met en cause Microsoft concernant un plantage qui survient sur des PC à base de K6-2 à 350 MHz exploitant certaines versions de Windows 95.

AMD se plaint d’un bug survenant sur des PC équipés de processeurs K6-2 tournant sous certaines versions de Windows 95. Selon le fondeur, non seulement la responsabilité incombe au système d’exploitation de Microsoft mais en plus l’éditeur n’autorise pas AMD à fournir lui-même le patch de correction.

AMD explique que le plantage survient de manière aléatoire mais que les risques augmentent avec la fréquence du processeur. Il survient sur des PC équipés d’un processeur cadencé à 350 MHz et plus et exploitant Windows 95 OSR2, OSR2.1 ou OSR2.5. Il se traduit par l’affichage des messages d’erreur suivant : “Device IOS failed to initialize : you must reboot your computer” ou “Windows Protection Error : you must reboot your computer”. D’après AMD, seulement 10 à 20 % des personnes qui possèdent un PC avec un K6-2 sont concernés.

Selon Rana Mainee, responsable Europe chez AMD, “Microsoft a reconnu qu’il s’agissait d’un problème logiciel concernant des cycles d’horloge et il a mis au point un patch accessible sur son site Web.” Seulement, selon Mainee, la firme de Redmond a tout simplement refusé qu’AMD publie le patch sur son propre site ni même qu’il référence la page de téléchargement du patch en question. “Microsoft nous a demandé de ne pas le faire. Nous ne sommes pas responsables !”, regrette Mainee.

Au final, les utilisateurs n’ont d’autre alternative que d’aller chercher sur le site support de Microsoft ou de contacter le service d’assistance téléphonique de Microsoft en suivant les indications d’AMD. Une vraie gageure.

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur