LG V20 : pour une première phablette sous Android Nougat, c’est bien joué

MobilitéSmartphones
2 1

Place au nouveau flagship LG V20 sous Android 7.0 (Nougat). Les spécifications de la phablette sont alléchantes.

Bienvenue dans le monde d’Android Nougat avec le LG V20. C’est le premier fabricant de smartphones à intégrer la version 7.0 de l’OS mobile de Google de manière native, mâtinée de l’interface maison baptisée LG UX 5.0+. Il n’a pas lésiné sur les spécifications embarquées dans le V20.

Le volet photo est à l’avant-garde et plutôt que d’augmenter la définition du capteur, LG a opté pour deux APN en position dorsale (on bascule de l’un à l’autre depuis l’application photo). L’un est associé à un capteur de de 5 mégapixels et devrait se révéler adapté à des photos de paysages (grâce à son objectif grand angle de 135 degrés).

Le second plus défini (capteur de 16 mégapixels) correspondra à un usage plus standard (angle de 75 degrés). En façade, les aficionados de selfies ne seront pas déçus avec un APN à capteur de 5 mégapixels et grand angle de 120 degrés.

L’innovation dans ce domaine passe par le nouveau type de stabilisation optique signé Qualcomm et baptisé EIS 3.0 (Electronic Image Stabilization) pour lequel la latence entre les mesures du gyroscope et la captation est réduite à 50 ms. Ce système est complété par une stabilisation numérique DIS (Digital Image Stabilization).

L’autofocus (pour les vidéos et photos) devrait, lui, être aussi très véloce grâce aux 3 technologies embarquées : à laser, à détection de phase et de contraste.

On est en présence d’un terminal de type phablette équipé d’un écran de 5,7 pouces avec définition QHD (2560 par 1440 pixels, pour une résolution de 513 ppp (pixels par pouce)). Si LG a abandonné l’aspect modulaire propre au LG G5, elle différencie le V20 avec son second écran bandeau en façade (doté d’une définition de 1040 par 160 pixels).

LG-V20_a

L’enrobage n’est pas exempte d’innovations avec l’aluminium pour le design et la résistance ainsi qu’un nouveau type de silicone censé mieux aborder les chocs en cas de chute. Au registre des protections, le V20 passe la certification militaire « MIL-STD 810G » pour la résistance aux chutes.

LG a opté pour le SoC (System on Chip) Snapdragon 820, l’une des puces les plus puissantes du marché actuellement. Son processeur est associé à 4 Go de RAM tandis que le stockage passe par une mémoire flash de 64 Go (extensible par carte microSD).

Le V20 dispose d’une batterie amovible de 3200 mAh qui pourra, de surcroît, être rechargée en un temps éclair grâce au support de la technologie de recharge rapide Quick Charge 3.0 (signée Qualcomm). Un connecteur USB Type-C est de la partie et la connectivité du V20 est complète : 4G LTE de catégorie 12 (débit descendant de 600 Mbps) grâce au modem Snapdragon X12 LTE, Wi-Fi ac, Bluetooth 4.2 et NFC.

Enfin, focus sur l’aspect audio qui est un des points forts du V20. Le constructeur sud-coréen n’a pas lésiné sur les composants audio de qualité avec en particulier la présence d’un DAC (convertisseur numérique vers analogique) sur 32 bits haut de gamme. Il s’agit du SABRE ES9218 signé ESS, un composant connu des audiophiles. Le support des formats « lossless » FLAC, DSD, AIFF et ALAC est de la partie.

Des options de réglage de la fréquence de coupure du filtre audio sont aussi de mise pour l’enregistrement audio et permettent de limiter le bruit de fond. Le V20 enregistre le son grâce à un ADC avec échantillonnage à 48 kHz sur 24 bits.

Le LG V20 apparaît du coup comme le flagship le plus complet du marché. Pour le moment, il n’a été annoncé qu’aux Etats-Unis et en Corée du Sud.

(Crédit photo : @LG)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur