Le marché des puces fléchit en 1998

Mobilité

Selon le rapport annuel du cabinet Dataquest sur le marché des semi-conducteurs, la demande mondiale est retombée à son plus bas niveau depuis 1985.

D’après les derniers chiffres de la société Dataquest, les ventes de semi-conducteurs ont représenté en 1998 un chiffre d’affaires de 135 milliards de dollars. Soit 8,4% de moins qu’en 1997.

L’une des raisons de cette baisse a été la surproduction de mémoires et de produits Dram. Le climat reste toutefois prospère pour le numéro un mondial Intel, qui a capté 16,9% du marché avec des ventes de 22,8 milliards de dollars (+4,8% par rapport à 1997). Suivent NEC, Motorola, Toshiba, Texas Instruments, Hitachi et Samsung. Bien que la plupart des industriels aient vu la croissance de leur vente diminuer, les européens s’en sortent avec les honneurs. Ainsi, Siemens a gagné 9,2% de ventes sur l’année.

Au sein du marché des semi-conducteurs, les ventes des microprocesseurs ont augmenté de 7,7% principalement grâce au secteur des PC.

Pour en savoir plus : Dataquest.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur