Le marché du PC tiré par les pays émergents

Mobilité

Plus de 300 millions d’ordinateurs devraient se vendre en 2008, selon IDC. 472 millions en 2012.

Selon une nouvelle étude, les ventes mondiales de PC devraient augmenter de 15,2 % en 2008 pour atteindre 310 millions d’unités, stimulées par une forte demande dans les pays émergents.

La dernière étude Worldwide Quarterly PC Tracker d’IDC prédit une croissance à deux chiffres jusqu’en 2010, suivie d’une période de croissance légèrement moins soutenue jusqu’en 2012 où les ventes mondiales devraient avoir atteint 472 millions d’unités par an.

Le cabinet estime que la croissance globale, combinée à une transition stable vers des PC portables qui coûtent généralement plus cher que des ordinateurs de bureau, permettront de compenser la baisse des prix moyens.

La valeur totale des ventes de PC devrait enregistrer une hausse de 9,6 % en 2008 pour atteindre plus de 286 milliards de dollars. Après des années de forte croissance, la région Asie/Pacifique (sans le Japon) est devenue le marché le plus important, dépassant les Etats-Unis en termes de ventes annuelles totales à la fin de l’année 2007.

Mais le reste du monde, à savoir l’Amérique Latine, l’Europe centrale et de l’est, le Moyen-Orient, l’Afrique et le Canada, est loin d’être dépassé. Ces régions ont dominé au dernier trimestre 2007, sur une base trimestrielle, et devraient se hisser de la troisième à la seconde place en 2008, sur une base annuelle.

Les Etats-Unis poursuivent une croissance inférieure à 10%, loin derrière les quelques 20% de croissance des pays émergents. La tendance à remplacer les ordinateurs de bureau par des portables et l’émergence des ultra-portables à très bas coût (l’Eee PC d’Asus, les systèmes basés sur la plate-forme Classmate d’Intel et le XO de l’OLPC) continuent à soutenir les ventes de PC portables, malgré des pressions économiques fortes.

“Même si le marché du PC se heurte à une croissance plus lente sur les marchés plus développés, le succès des PC portables continue à soutenir le marché”, explique Loren Loverde, directrice du Worldwide Quarterly PC Tracker d’IDC. “En dépit des pressions économiques récentes, les gains constants encouragés par l’adoption des PC portables, la chute des prix et l’émergence de nouveaux utilisateurs – en particulier dans les régions émergentes – continueront à stimuler la croissance tout au long de la période.”

Richard Shim, directeur de recherche pour le programme Personal Computing d’IDC, ajoute : “Au début de l’année, l’industrie du PC américaine a retenu son souffle face à l’impact du ralentissement économique sur les ventes de PC. Il est désormais clair que le marché commercial ne connaîtra pas le regain d’activité que nous attendions, c’est pourquoi nous avons revu à la baisse nos prévisions à court terme.”

“Quoi qu’il en soit, le marché grand public demeure relativement sain et le marché du PC américain se maintiendra à des niveaux tout à fait décents, bien qu’inférieurs aux prévisions précédentes et aux autres régions, malgré une croissance continue du marché grand public.”

Selon une nouvelle étude, les ventes mondiales de PC devraient augmenter de 15,2 % en 2008 pour atteindre 310 millions d’unités, stimulées par une forte demande dans les pays émergents.

La dernière étude Worldwide Quarterly PC Tracker d’IDC prédit une croissance à deux chiffres jusqu’en 2010, suivie d’une période de croissance légèrement moins soutenue jusqu’en 2012 où les ventes mondiales devraient avoir atteint 472 millions d’unités par an.

Le cabinet estime que la croissance globale, combinée à une transition stable vers des PC portables qui coûtent généralement plus cher que des ordinateurs de bureau, permettront de compenser la baisse des prix moyens.

La valeur totale des ventes de PC devrait enregistrer une hausse de 9,6 % en 2008 pour atteindre plus de 286 milliards de dollars. Après des années de forte croissance, la région Asie/Pacifique (sans le Japon) est devenue le marché le plus important, dépassant les Etats-Unis en termes de ventes annuelles totales à la fin de l’année 2007.

Mais le reste du monde, à savoir l’Amérique Latine, l’Europe centrale et de l’est, le Moyen-Orient, l’Afrique et le Canada, est loin d’être dépassé. Ces régions ont dominé au dernier trimestre 2007, sur une base trimestrielle, et devraient se hisser de la troisième à la seconde place en 2008, sur une base annuelle.

Les Etats-Unis poursuivent une croissance inférieure à 10%, loin derrière les quelques 20% de croissance des pays émergents. La tendance à remplacer les ordinateurs de bureau par des portables et l’émergence des ultra-portables à très bas coût (l’Eee PC d’Asus, les systèmes basés sur la plate-forme Classmate d’Intel et le XO de l’OLPC) continuent à soutenir les ventes de PC portables, malgré des pressions économiques fortes.

“Même si le marché du PC se heurte à une croissance plus lente sur les marchés plus développés, le succès des PC portables continue à soutenir le marché”, explique Loren Loverde, directrice du Worldwide Quarterly PC Tracker d’IDC. “En dépit des pressions économiques récentes, les gains constants encouragés par l’adoption des PC portables, la chute des prix et l’émergence de nouveaux utilisateurs – en particulier dans les régions émergentes – continueront à stimuler la croissance tout au long de la période.”

Richard Shim, directeur de recherche pour le programme Personal Computing d’IDC, ajoute : “Au début de l’année, l’industrie du PC américaine a retenu son souffle face à l’impact du ralentissement économique sur les ventes de PC. Il est désormais clair que le marché commercial ne connaîtra pas le regain d’activité que nous attendions, c’est pourquoi nous avons revu à la baisse nos prévisions à court terme.”

“Quoi qu’il en soit, le marché grand public demeure relativement sain et le marché du PC américain se maintiendra à des niveaux tout à fait décents, bien qu’inférieurs aux prévisions précédentes et aux autres régions, malgré une croissance continue du marché grand public.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur