Le MIT met au point un outil d’analyse réseau

Cloud

Le Massachusetts Institute of Technology présente un nouveau système qui permet d’identifier les schémas de piratage réseau les plus probables.

Le Lincoln Laboratory du MIT a mis au point un outil de cartographie réseau qui permet de surveiller les voies de piratage probables.

L’outil, baptisé NetSPA for Network Security Planning Architecture, analyse l’architecture du réseau, les ordinateurs individuels qu’il connecte ainsi qu’une liste de vulnérabilités potentielles afin de générer un programme de réduction des menaces.

Il s’agit de déterminer ce à quoi le pirate peut accéder et dans quel ordre”, explique Kyle Ingols, ingénieur en informatique travaillant sur le projet NetSPA. “Si vous passez du temps à corriger des vulnérabilités auxquelles le pirate ne peut accéder en priorité, cela signifie que vous aurez laissé votre réseau plus longtemps exposé.”

Le logiciel suggère également le moyen le plus rapide pour bloquer efficacement les brèches, ainsi que des moyens de configurer le réseau afin de limiter les dommages liés à une attaque qui n’aurait pas été détectée. “Au lieu de corriger, réparer ou bloquer un millier d’hôtes, nous pouvons déterminer qu’il existe dix hôtes critiques et choisir de les corriger en priorité.”

L’outil utilise des systèmes d’analyse de vulnérabilités courants et accélère le processus d’analyse en s’ajoutant aux analyses des pares-feux et des routeurs afin de prédire les schémas de piratage les plus probables.

Le Lincoln Laboratory du MIT a mis au point un outil de cartographie réseau qui permet de surveiller les voies de piratage probables.

L’outil, baptisé NetSPA for Network Security Planning Architecture, analyse l’architecture du réseau, les ordinateurs individuels qu’il connecte ainsi qu’une liste de vulnérabilités potentielles afin de générer un programme de réduction des menaces.

Il s’agit de déterminer ce à quoi le pirate peut accéder et dans quel ordre”, explique Kyle Ingols, ingénieur en informatique travaillant sur le projet NetSPA. “Si vous passez du temps à corriger des vulnérabilités auxquelles le pirate ne peut accéder en priorité, cela signifie que vous aurez laissé votre réseau plus longtemps exposé.”

Le logiciel suggère également le moyen le plus rapide pour bloquer efficacement les brèches, ainsi que des moyens de configurer le réseau afin de limiter les dommages liés à une attaque qui n’aurait pas été détectée. “Au lieu de corriger, réparer ou bloquer un millier d’hôtes, nous pouvons déterminer qu’il existe dix hôtes critiques et choisir de les corriger en priorité.”

L’outil utilise des systèmes d’analyse de vulnérabilités courants et accélère le processus d’analyse en s’ajoutant aux analyses des pares-feux et des routeurs afin de prédire les schémas de piratage les plus probables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur