Le moteur Bing de Microsoft continue son ascension aux Etats-Unis

Mobilité

Selon le cabinet ComScore, le moteur de recherche Bing gagne des parts de marché aux USA, deux mois après son lancement. Grâce à Yahoo, Microsoft compte chasser sur les terres de Google.

Un peu plus de deux mois après son lancement, Bing continue tranquillement son petit bonhomme de chemin. Selon les chiffres du cabinet ComScore, la part de marché concernant la recherche sur Internet des sites Microsoft s’est élevée, aux Etats-Unis pour le mois de juillet, à 8,9%, soit une progression de 0,5% en un mois. Les sites de Google et de Yahoo perdent tous les deux 0,3%, avec des parts de marché respectives de 64,7% et 19,3%.

Les requêtes sur les moteurs de recherche reflètent cette tendance où Bing émerge tout doucement. Ainsi, sur les 21,9 milliards de recherches effectuées par les internautes américains le mois dernier,  Google en a comptabilisé 9,21 milliards (-4% en un mois ), 2,74 milliards pour Yahoo Search (-5% ) et 1,076 milliard pour Bing.com (+5% ).

La bataille s’annonce encore plus serrée ces prochains mois, suite à l’accord récemment noué entre Microsoft et Yahoo dans les domaines de la recherche en ligne et de la publicité sur Internet. Si ce partenariat reçoit l’accord des autorités américaines de la concurrence, les sites Yahoo utiliseront la technologie du moteur Bing. Se dirigerait-on vers un duel Google contre Bing ?

En tout cas, le géant de l’Internet possède un sérieux atout face à ses concurrents : la fidélité des internautes. Les internautes réalisent plus de 68% de leurs requêtes sur les sites Google, contre 32,6% pour Yahoo et Microsoft. Les utilisateurs de ces deux moteurs ont aussi fréquemment recours à Google (60,7%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur