Le MPEG-4 s’élance vers l’UMTS

Mobilité

Le format MPEG-4 est en voie de finalisation. L’IETF, l’ITU et le 3G-PP, trois organismes chargés de la standardisation des technologies Internet, ont validé les travaux remis par cinq sociétés japonaises sur un format de transport. Associé à des services interactifs, celui-ci devrait garantir une diffusion et une fluidité optimales sur le réseau terrestre comme sur le futur réseau de téléphonie mobile de 3ème génération.

La standardisation du MPEG-4 (ISO/IEC 14496), format de compression de flux vidéo et audio, est en voie de finalisation. Cinq entreprises japonaises (Toshiba, NEC, Oki Electric, Matsushita et NTT) ont récemment proposé leurs travaux pour déterminer un format de transport en streaming pour le MPEG-4. Les travaux viennent d’être, selon le communiqué de Toshiba, acceptés par l’Internet Engineering Task Force (IETF), l’International Telecommunications Union (ITU) et, plus récemment, par le 3G Partnership Project (3G-PP), trois organisations chargées de la standardisation des technologies Internet.

Ce nouveau format de transfert est basé sur le Real Time Protocol (RTP), protocole standardisé en 1996 par l’IETF. Contrairement au TCP/IP qui renvoie toutes les informations non reçues par le destinataire (au risque d’interrompre plus ou moins longuement la diffusion), le RTP utilise le protocole UDP/IP pour synchroniser les différents paquets d’information et les adresser directement à une application de l’ordinateur client. L’UDP/IP serait mieux adapté à une diffusion fluide en temps réel à travers le réseau IP mais aussi sur celui de téléphonie mobile de 3ème génération (l’UMTS qui devrait voir le jour en 2003 en France, avec un peu de chance). Par ailleurs, le RTP se distingue par sa simplicité puisqu’il autorise le transport direct des flux vidéo et audio sans avoir à exploiter d’en-tête spécifique ou faire appel aux techniques de multiplexing.

Léger et interactif

Le MPEG-4 n’est pas seulement un format de compression vidéo. C’est également un langage de description qui permet d’offrir une interactivité sur chaque objet d’une scène, quelle que soit sa nature (image photographique, texte, image de synthèse, son). On imagine ainsi le potentiel de communication de ce média. Surtout dans le monde de la téléphonie mobile où le succès de l’UMTS passe vraisemblablement par le développement d’applications et de contenus interactifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur