Le nouveau VirginMega.fr monte progressivement en puissance

Mobilité

La nouvelle version de la plate-forme de musique en ligne de Virgin Megastores a dépassé les 300 000 téléchargements par mois. Le catalogue de titres et les services vont s’enrichir.

Alors que l’ouverture de FnacMusic.fr est attendue le week-end prochain, VirginMega.fr poursuit sa période de rodage après l’ouverture en mai dernier de sa nouvelle version. Le premier bilan de la plate-forme de musique en ligne de Virgin Megastore est “satisfaisant” selon Laurent Fiscal, directeur général du service en ligne. Chaque mois, VirginMega recense 300 000 téléchargements (fichiers musicaux, sonneries et logos pour mobiles). C’est le seul chiffre qui sera communiqué pour des raisons concurrentielles, argue-t-on au sein de VirginMega. Concernant la musique en ligne, les premiers enseignements sont intéressants : les albums représentent 40 % des ventes totales. On retrouve la même proportion de titres issus du catalogue français. L’option gratuite de préécoute semble convaincre les internautes : chaque jour, 100 000 extraits musicaux sont ainsi diffusés en streaming. De nouveaux modes de paiementOutre l’achat traditionnel par carte bancaire, VirginMega.fr a inauguré une nouvelle option de prélèvement direct sur la facture France Télécom. Jusqu’ici, les internautes ayant adopté ce mode de règlement n’avaient accès qu’aux titres vendus à l’unité. Ils auront désormais la possibilité d’acquérir des albums. “Nous allons élargir notre gamme d’outils de paiement, notamment avec les SMS et l’Audiotel. Des cartes prépayées seront commercialisées dans les magasins Virgin Megastore d’ici la fin de l’année.”, déclare Laurent Fiscal. VirginMega dispose également d’une fonctionnalité “Achat Express” qui permet d’acquérir des titres en un clic. Avec seulement 350 000 titres disponibles en catalogue contre 700 000 pour l’iTunes Music Store, VirginMega.fr dispose d’une marge de manoeuvre encore importante. “Nous avons vocation à étoffer l’offre du catalogue mais aussi sa pertinence, ce qui est très important à nos yeux. Nous allons également développer des outils communautaires et de personnalisation. Tout en gardant à l’esprit la vision multiformat et multi-DRM (AAC, WMA, Attract 3…)” , poursuit Laurent Fiscal. Une approche du métier de distributeur de musique en ligne qui ressemble à celle défendue par RealNetworks, l’éditeur américain de logiciels dédiés aux divertissements numériques.Monopole sur Windows Media Player 10 En attendant que Microsoft débarque en Europe avec son service MSN Music, récemment ouvert outre-Atlantique(voir édition du 2 septembre), VirginMega.fr en profite pour occuper le terrain du Windows Media Player 10. “A ce jour, c’est la seule offre de téléchargement de musique disponible sur la nouvelle version de ce lecteur multimédia”, assure VirginMega dans un communiqué de presse en date du 13 septembre 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur