Le patron de Computer Associates démissionne

Cloud

Suspecté d’irrégularités comptables, Computer Associates a dû se séparer de son p.-d.g., Sanjay Kumar. Bien qu’une période d’incertitude s’ouvre pour le groupe, les clients ne devraient pas trop en pâtir à court terme.

Alors qu’il fait l’objet de plusieurs enquêtes sur ses pratiques comptables, le groupe informatique américain Computer Associates (CA) a annoncé que son p.-d.g., Sanjay Kumar, a démissionné de ses fonctions. Il reste toutefois dans l’entreprise où il occupera désormais le poste d’architecte en chef des logiciels. Le communiqué faisant état de ce changement de fonction précise cependant que le conseil d’administration n’a aucune faute à reprocher à Sanjay Kumar, qui perd son poste pour avoir été à la tête de CA à l’époque des faits, lesquels remontent à l’année 2000. Le conseil d’administration agit sous la pression conjointe du gendarme américain de la Bourse, la SEC, du ministère de la Justice et d’un tribunal de New-York qui enquêtent chacun de leur côté sur les agissements du groupe informatique. Ce dernier mène lui-même sa propre enquête, qui l’a conduit à se séparer de plusieurs dirigeants dont le directeur financier.

Une période d’incertitude

CA n’est manifestement qu’au début de ses ennuis avec la justice américaine et la question se pose pour ses clients actuels, ainsi que pour les entreprises qui étudieraient l’achat de ses produits, de savoir quelle attitude adopter durant cette période d’instabilité. Dans une note récente, le Gartner Group rappelle que les malversations financières reprochées à CA portent sur l’exercice 2000 et non sur les résultats actuels du groupe. Pour le cabinet d’études, les développements récents ne modifient pas substantiellement sa vision de l’entreprise et de ses perspectives. Il recommande toutefois la prudence. Dans les mois à venir, CA va devoir jouer serré. Outre l’éviction des moutons noirs, l’éditeur aura à fournir un gros effort pour rétablir la confiance avec ses clients et ses partenaires. C’est probablement la nomination d’un nouveau patron qui sera le plus sûr moyen de clairement signaler que le groupe entre dans une ère nouvelle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur