Le “PC-téléphone” et la vidéo conférence ont la cote en entreprise

Cloud

Selon une enquête de Novell, les applications IP voix et vidéo seront diffusées dans les entreprises si leur usage est aussi facile que le téléphone ou l’e-mail.

Novell a cherché à identifier les “cinq défis majeurs” associés au déploiement d’outils de collaboration en temps réel. Le prestataire américain dédié à ce type de problématique high-tech vient de publier une enquête idoine réalisée pour son propre compte. 80 décideurs informatiques (CTO, CEO, CIO et directeurs informatiques) de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) ont participé à cette enquête. Celle-ci n’a aucune valeur d’analyse mais elle a le mérite de dégager des grandes tendances sur l’usage des nouvelles technologies.

82% des responsables interrogés estime que l’ordinateur pourrait devenir la principale interface du téléphone de bureau. Une évolution de support qui serait facilitée par le développement des services de voix sur IP. Concernant la vidéo conférence, 62% des décideurs interrogés estime que cette application est promis à un avenir radieux si elle devient aussi facile à utiliser que l’e-mail ou le téléphone.

En revanche, les services de localisation mobile laissent les personnes interrogées plutôt perplexes. 31% des responsables personnes interrogées considère que l’accès à la localisation géographique de ses collègues de travail via un repérage du téléphone mobile est un “scénario improbable”, 41% jugent ce schéma “peu probable” et 27% ne se sont pas prononcés.

Zoom sur les outils collaboratifs

Logiquement, Novell a souhaité faire le point sur la perception des outils collaboratifs, qui représente l’un des produits phares (comme GroupWise 7). La question de la sécurité des solutions dédiées apparaît comme la priorité pour 69% des responsables IT interrogées. Mais d’autres paramètres comme “la conformité réglementaire” et “l’interopérabilité” avec les autres outils de collaboration se révèlent aussi importants pour 13% des décideurs interrogés dans la cadre du panel.

A propos des principales fonctionnalités sur ce type d’application, les personnes interrogées se montrent enthousiastes pour “le partage intégré d’applications” (46%), “l’indication de présence en ligne” (22%) et la voix sur IP (20%).

Un petit bémol apparaît sur le développement de l’usage des solutions collaboratives : une proportion non négligeable de responsables IT (35%) estiment que l’infrastructure technologique de l’entreprise et les logiciels n’ont pas atteint la mâturité nécessaire à la “révolution du temps-réel”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur