Le phénomène Notetonentreprise.fr vu d’en France, aux Etats-Unis et au Canada

Cloud

Ce site Internet français propose d’évaluer son employeur en 12 critères. Il ne comporte pas de données nominatives mais les avis sont partagés.

Fait-il bon travailler dans telle entreprise ? Voilà la question – à un million d’euros ! – à laquelle tente de répondre le site Notetonentreprise.fr. En quelques clics, n’importe qui peut, de façon totalement anonyme, noter de 1 (le pire) à 10 (le mieux) le salaire, les managers, les locaux, les collègues, le comité d’entreprise d’une société… Douze critères sont pris en compte et résumés sous la forme d’une moyenne.

Conçu pendant le week-end de Pâques par deux ingénieurs en informatique de 28 et 27 ans de la région parisienne et mis en ligne mardi 25 mars, ce serveur a très rapidement fait parler de lui : Google le référence déjà 24 600 fois, tandis que Yahoo annonce “environ 125 000” résultats ! Conséquence, en une semaine, près de 1 500 avis, portant sur quelque 800 entreprises, avaient déjà été publiés.

“Nous avons été les premiers surpris par cet engouement, avoue un des deux créateurs, qui comme le permet l’article 6 (paragraphe III, alinéa 2) de la LCEN (Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique), ont demandé à rester anonymes. Nous avons parlé de notre site à quelques amis bloggueurs et la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre… “

Des services similaires qui ont mal tourné

Il est vrai que Notetonentreprise marche sur les brisées de deux autres sites qui avaient déjà beaucoup fait parler d’eux, car condamnés par la justice à… fermer ou à changer de stratégie ! Là où Note2be proposait aux internautes de noter leurs enseignants et Note2bib de noter leurs médecins, Notetonentreprise propose d’évaluer son employeur.

Le 3 mars, Note2be se voyait condamné, en référé, à retirer toutes les données nominatives sur les professeurs ; depuis, le site ne propose plus que de noter les établissements scolaires. Et Note2bib a préféré faire marche arrière, en fermant son service.

Notetonentreprise espère pouvoir échapper à un sort similaire. “A priori, nous sommes dans la légalité”, indique le co-fondateur.”Nous nous sommes renseignés auprès de plusieurs juristes qui travaillent pour d’autres sites internet, poursuit le co-auteur du site. Les utilisateurs de Notetonentreprise ne notent pas des personnes physiques, mais des personnes morales. De plus, nous ne sommes que des hébergeurs : la responsabilité du contenu est laissé à la charge de l’utilisateur.”

Sur le premier point (pas de données nominatives), tout le monde semble d’accord. Ainsi, à la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), on confirme ne rien avoir à dire sur ce site, qui ne porte d’avis sur personne. On évalue bien les managers, mais c’est d’une façon globale et sans jamais donner de nom.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur