Le piratage, plaie des éditeurs en 1998

Cloud

Selon les organisations professionnelles BSA et SIIA, le piratage a entraîné l’an dernier un manque à gagner de 11 milliards de dollars pour les éditeurs de logiciels.

N’ayant de cesse de dénoncer les méfaits du piratage, l’association professionnelle BSA (Business Software Alliance) et son homologue SIIA (Software & Information Industry Association) ont indiqué qu’en 1998, 231 millions d’applications professionnelles au sein des 615 millions de copies installées dans le monde entier étaient des versions pirates. Ce qui représenterait un manque à gagner d’environ 11 milliards de dollars (près de 69 milliards de francs). Les pays les plus touchés par la copie illégale sont dans l’ordre les Etats-Unis, la Chine, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France. Selon la BSA, les taux de logiciels piratés s’envolent en Asie : 97% des titres seraient des copies illégales au Viet-Nam, 95% en Chine, 92% en Indonésie, idem en Russie.

Pour en savoir plus : http://www.bsa.org (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur