Le Power5+ d’IBM débarque dans les serveurs

Cloud

Le constructeur a dévoilé quatre serveurs, destinés aux PME et TPE, qui tirent parti de sa nouvelle puce Power5+.

IBM a présenté, mardi 4 octobre, une nouvelle génération de serveurs sous architecture Power5+ destinés aux TPE et PME. Rappelons que la plate-forme Power5 (processeur double coeur 64 bits) est un “serveur sur puce” qui peut embarquer deux, quatre ou huit processeurs, ainsi qu’un commutateur à large bande, un cache mémoire et une interface d’entrées/sorties (I/O). La gamme p5 Express est proposée sous environnement AIX 5L (l’Unix d’IBM), Linux Red Hat et Linux SuSE. Pas moins de quatre configurations sont proposées : les p5 505, 520, 550 et 550Q. IBM estime ces nouveaux systèmes entre “15 % et 30 % plus performants que leurs équivalents disponibles sur le marché”.

Le p5-505 est un serveur lame au format 1U (1,75 pouce d’épaisseur pour 19 pouces de large), le premier sous Power5+ chez IBM, destiné aux PME qui cherchent à la fois performances de calcul et optimisation de l’espace. Le p5 505 sera disponible sous deux configurations, une et deux voies, avec des processeurs cadencés à 1,5 et 1,65 GHz, une capacité de mémoire vive maximale de 32 Go et un système de stockage pouvant atteindre 600 Go. Le p5-520 est une version un peu plus évoluée du 505. Il s’agit d’un modèle biprocesseur Power5+ cadencé à 1,9 GHz dont la capacité de stockage s’élève à 16,8 To (16 800 Go).

inter

Dans ses versions bi ou quadriprocesseurs (toujours des Power5+ à 1,9 GHz), le p5-550 monte d’un cran et s’adresse aux entreprises de taille moyenne. Ce serveur gère jusqu’à 64 Go de mémoire vive et 31,2 To de système de stockage. Une configuration reprise à travers le p5-550Q, à la différence que la plate-forme est proposée en version quatre ou huit processeurs cadencés à 1,5 GHz. Mais il s’agit de la première puce Quad Core Module (QCM) du constructeur, composée en fait de deux processeurs double coeur Power5+.

IBM a également intégré le Power5+ aux plates-formes “High Performance Computing” comme l’eServer p5 575 à 16 voies et l’IntelliStation Power 285 qui supporte notamment des applications de modélisation 3D comme Catia (Dassault Systemes). Ces nouveaux serveurs seront disponibles à partir du 14 octobre prochain à des tarifs évoluant entre 3 700 et 19 000 dollars pour les configurations de base. Avec cette nouvelle gamme de serveurs, IBM compte bien conserver sa place de numéro 1 sur les marchés Unix, selon le cabinet d’études IDC qui crédite le constructeur de 30,5 % de part de marché au deuxième trimestre 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur