Le procès Microsoft repoussé au 10 mai

Régulations

Accaparé par un retard dans un autre procès, le juge Jackson a été contraint de repousser l’affaire Microsoft, accusé d’abus de position dominante par le gouvernement américain, à la mi-mai au plus tôt.

A priori, le procès Microsoft devait reprendre le 12 avril après six mois de pause. Un nouveau délai a toutefois été imposé par le juge Jackson. Ce dernier doit en effet suivre en parallèle une affaire criminelle qui prendra plus de temps que prévu. Le procès Microsoft reprendra donc à partir du 10 avril.

Ce nouveau répit pour la firme de Bill Gates lui permettra peut-être de trouver de meilleurs arguments pour faire accepter ses propositions d’accord à l’amiable. Le mardi de la semaine dernière, les avocats de Microsoft ont rencontré pendant deux heures les représentants du département de la justice américaine et les officiels des 19 Etats plaignants. Alors que chaque partie a refusé de donner les conclusions de l’entretien, il semble clair qu’on est encore loin d’un accord. L’offre initiale de Microsoft a été critiquée et présentée comme “inadéquate” par l’un des avocats des 19 Etats.

Vers le 23 avril, Microsoft et la partie plaignante présenteront trois derniers témoins décisifs. Leur déposition pourrait prendre encore plusieurs semaines. Ensuite, chacun aura trente jours pour préparer un état des lieux final et présenter ses conclusions. Bref, l’issue du procès de devrait guère être connue avant l’automne. Voilà qui a de quoi faire sourire puisque lorsque l’affaire a commencé en octobre 1998, les observateurs s’attendaient à ce qu’elle dure huit semaines au plus.

Pour en savoir plus : http://www.microsoft.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur