Le Sénat favorable à une interdiction du portable à l’école

Mobilité

La commission des Affaires économiques du Sénat a décidé d’exclure l’usage du téléphone mobile de la maternelle au collège dans les travaux préparatoires du projet de loi Grenelle 2.

Le portable sera-t-il bientôt prohibé dans les cours de récréation ? Dans le cadre des travaux préparatoires du projet de loi Grenelle 2 (qui concerne les mesures liés aux risques, santé, déchets en matière d’environnement), la commission des Affaires économiques, du développement durable et de l’aménagement du territoire du Sénat a décidé  d’interdire l’usage des téléphones mobiles dans les maternelles, les écoles primaires et les collèges.

Une mesure saine mais qui sera compliqué à appliquer sur le terrain.

Il reste du chemin à parcourir avant l’adoption définitive de cette mesure. Les sénateurs examineront en première lecture le projet de loi Grenelle 2 en séance pleinière soit le 14 ou le 21 septembre prochain (le calendrier définitif n’est pas fixé au Sénat). Le texte passera ensuite en première lecture à l’Assemblée nationale.

Autre sujet qui se rapproche aussi des débats qui ont alimenté le Grenelle des Ondes : la commission sénatoriale a “relevé de 12 à 14 ans le seuil d’interdiction de la publicité” pour les mobiles à destination des enfants.

Plus singulier : les membres prônent aussi “un meilleur suivi des travailleurs amenés à utiliser quotidiennement les portables”.

Enfin, en matière de recyclage, les membres de la commission des Affaires économiques veulent également “obliger les distributeurs à reprendre gratuitement les équipements électriques et électroniques usagés lorsque les consommateurs les ramènent”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur