Le support client d’Apple manque de clarté en Italie

Marketing

Un défaut d’information concernant la garantie de ses produits coûte à Apple la bagatelle de 900 000 euros pour pratiques anticoncurrentielles auprès du consommateur italien.

Dans le collimateur des associations italiennes de défense des consommateurs, Apple écope de 900 000 euros d’amende pour défaut d’information concernant la garantie de ses produits.

L’Autorità Garante dealla Concorrenza e del Mercato en conclut à des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre du support client AppleCare.

L’organisme transalpin en charge de la régulation des marchés décrète en conséquence deux sentences financières concomitantes.

D’une part, 400 000 euros pour défaut d’information concernant les modalités de recours à la garantie en période post-achat, comme l’explique Silicon.fr.

De l’autre, 500 000 euros pour un manque de clarté quant à l’extension du support client à 3 ans, par le biais du dénommé AppleCare Protection Plan, qui concerne aussi bien les ordinateurs que certains périphériques de la marque.

Une telle sanction financière relève de la broutille pour le groupe de Cupertino, qui n’avait toutefois jusqu’alors guère concédé de terrain à ce sujet.

D’autant que la plainte n’émane pas d’un constructeur, mais du consommateur final, qui s’en prend, sans précédent, aux départements Apple Italia Sri et Apple Retail.

En outre, toujours sous la menace d’une condamnation judiciaire à son encontre, l’iPhone 4S s’impose, en Italie, comme le catalyseur d’une imprévisible tendance au rééquilibrage des débats.

Apple, qui depuis le printemps dernier, est parvenu à imposer sa loi à l’échelle du globe, enchaîne les revers. En témoigne la tournure des contentieux face à Motorola et Samsung.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur