Le titre de Tiscali chahuté en bourse sur des rumeurs d’insolvabilité

Mobilité

Le groupe d’accès européen fait l’objet de spéculations concernant ses capacités réelles à tenir le coup au regard de prochaines échéances de remboursements d’emprunts.

La situation du groupe Tiscali rend les investisseurs perplexes. Mardi matin, le titre du groupe d’accès Internet a chuté de 10% à la bourse de Milan puis s’est repris dans l’après-midi. Compte tenu des rumeurs sur une possible insolvabilité, la direction du groupe Tiscali s’est fendu d’un communiqué financier pour tenter de rassurer les marchés. “Tiscali réaffirme que le plan de cession annoncé et la récente augmentation de capital, conjugué à un recours éventuel à d’autres instruments pour mener à bien le plan de refinancement en cours […] garantiront les ressources nécessaires pour remplir ses engagements financiers et soutenir sa croissance”, peut-on lire dans le communiqué de presse.Cette tension boursière survient alors que Tiscali arrive à des échéances financières importantes, en particulier le remboursement de 250 millions d’euros d’obligations prévu d’ici juillet 2005. Le groupe d’accès explore diverses pistes pour boucler son plan de refinancement. L’année dernière, il a cédé six filiales (Afrique du Sud, Norvège, Suède, Suisse et Belgique), ce qui a permis de récupérer 100 millions d’euros. Fin décembre, un nouvel actionnaire minoritaire a fait son entrée dans le capital de Tiscali : la Société Générale. Le groupe bancaire français détient désormais environ 5% du capital du FAI européen. Cette opération permettrait à Tiscali d’engranger 50 millions d’euros


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur