Le Wi-Fi Direct range le point d’accès dans le placard

Cloud

Une nouvelle spécification de la Wi-Fi Alliance est prometteuse : connecter deux appareils Wi-Fi sans passer par un réseau sans fil public ou privé (hotspot).

Les terminaux Wi-Fi vont-ils pouvoir s’interconnecter sans passer par un hotspot ?

La Wi-Fi Alliance, organisme regroupant tous les acteurs intéressés par le développement de l’Internet sans fil sous cette norme, fait de faire un point sur le programme de spécification du Wi-Fi Direct, baptisé auparavant “Wi-Fi peer-to-peer”. Concrètement, il s’agit de simplifier l’usage du Wi-Fi pour l’impression, le partage de document et l’affichage.

La Wi-Fi Alliance est sur le point de compléter une nouvelle spécification qui permettra aux appareils Wi-Fi (télpéhones mobiles, appareils photos, imprimantes, netbooks…) de se connecter entre eux sans passer par un point d’accès Wi-Fi (hotspot), qu’il soit public ou privé. Un peu à la manière de la norme Bluetooth qui permet de communiquer directement entre deux smartphones.

Les premières certifications de produits Wi-Fi Direct devraient survenir d’ici mi-2010. Des fonctions de sécurité réseau sans fil sous le protocole WPA2 sont prévues.

Si cette spécification tient toutes ses promesses, ses applications potentielles pour le grand public et les marchés professionnels sont énormes. Et le marché traditionnel du Wi-Fi avec ses fournisseurs de réseaux sans fil pourrait être fortement chahuté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur