Le WiMax grand public devrait débarquer dans moins de dix-huit mois

Mobilité

Aux Etats-Unis, les opérateurs de téléphonie comptent profiter de la réduction des coûts des équipements pour offrir le WiMax aux consommateurs.

Plusieurs opérateurs américains de téléphonie ont annoncé leur intention d’exploiter la technologie sans fil WiMax pour déployer des services auprès de leurs abonnés avant dix-huit mois. Selon les analystes du Meta Group, les clés de ce développement tiennent dans la chute des coût des équipements et l’amélioration de l’interopérabilité. Les analystes estiment que la réduction prévisionnelle des coûts va accélérer le déploiement du WiMax jusqu’en 2007, générant une troisième option après la paire de cuivre et la voix sur IP pour les services locaux de voix aux Etats-Unis.

Le Meta Group prévoit également que le WiMax va permettre aux opérateurs de réduire leurs dépenses et que le coût des équipements par utilisateur va s’améliorer en 2006-2007 en même temps que le WiMax va s’imposer comme une technologie embarquée dans les ordinateurs portables et les PDA. En 2008, les experts estiment que le coût par utilisateur sera inférieur à 80 dollars. Toujours selon les analystes, les coûts de fonctionnement des opérateurs devrait chuter de 40 % par rapport aux coûts des solutions sans fil actuelles.

“L’économie des boucles locale radio va conduire les opérateurs alternatif à des effets de levier des technologies WiMax, augmentant ainsi la compétition sur le marché grand public de la voix”, déclare David Willis, vice-président du Meta Group. “L’économie du sans fil a déja prouvé son efficacité en matière de services mobiles pour la voix où le coût par liaison revient à 40 % des coûts d’une liaison fixe équivalente. Nous prévoyons ce même ordre d’économie avec les services exploitant le WiMax.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur